Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Mastodon


Vol par fausse qualité : ils retirent 1 000 euros avec la carte bancaire de leur victime, près de Rouen



A l'approche des fêtes, les usurpateurs de tout poil font les gros titres des faits divers. Il y a quelques jours, dans l'agglomération de Rouen, une femme de 76 ans a été victime de faux agents d'Engie et un homme handicapé d'un vendeur de calendrier


Publié le 29 Novembre 2022 à 12:29


La septuagénaire pensant avoir affaire à des agents d'Engie a ouvert sa porte en toute confiance - Illustration © Adobe Stock
La septuagénaire pensant avoir affaire à des agents d'Engie a ouvert sa porte en toute confiance - Illustration © Adobe Stock

A l’approche des fêtes de fin d’année, les services de police de Seine-Maritime appellent à la vigilance. Les vols par ruse et par fausse qualité font leur retour, comme en témoignent les plaintes enregistrées ces derniers jours dans l’agglomération de Rouen.

En fin de semaine dernière, deux hommes déclinant une fausse qualité d’agents Engie, sont parvenus à dérober la carte bancaire d’une femme âgée de 76 ans, à son domicile.


Remboursement d'un trop perçu...

Les faits se sont déroulés en pleine journée à Canteleu, près de Rouen. Les usurpateurs ont prétexté venir vérifier le compteur électrique et avoir constaté un trop perçu. L’un d’eux a proposé à la retraitée de faire un remboursement directement sur sa carte bancaire, à partir de son téléphone.

Lire aussi  Une femme de 88 ans victime de faux employés des eaux, à Maromme  

La septuagénaire a alors été invitée à composer le code secret, mais l’escroc invoquant un dysfonctionnement du système a indiqué qu’il allait devoir scanner la carte bancaire dans sa voiture où il disposait d’un appareil adapté. Son complice est resté encore quelques instants avec la victime puis est parti précipitamment. Le tour était joué. 

Un retrait frauduleux de 1 000 euros

La retraitée n’a pas revu sa carte bancaire. En revanche, elle s’est aperçue qu’elle avait été utilisée pour un retrait de 1 000€. Elle a déposé plainte et fourni la description des auteurs, deux individus âgés entre 30 et 45 ans.


Un homme handicapé dévalisé à Sotteville-lès-Rouen

A Sotteville-lès-Rouen, toujours dans l'agglomération rouennaise, un faux vendeur de calendriers a réussi à soutirer une quarantaine d'euros à un homme handicapé.

Un inconnu s'est présenté au domicile de la victime âgée de 64 ans, avec des calendriers dans les mains. Alors que le sexagénaire, en déplaçant en fauteuil roulant, a ouvert son porte-monnaie, l'individu lui a dérobé les quelques billets qui étaient à l'intérieur et s'est enfui. 

Dans les deux cas, les enquêtes ont été confiées à la Sûreté départementale.

              
infoNormandie