FAITS DIVERS


Les auteurs de 26 vols et agressions avec arme dans le centre-ville de Rouen hors d'état de nuire



Publié le Mardi 24 Décembre 2019 à 18:49


Deux ont été placés en détention provisoire, le troisième est sous contrôle judiciaire. Trois individus, soupçonnés d'une série d'extorsions et de vols avec arme en réunion ont été identifiés et interpellés. Ils s'attaquaient à des adolescents et jeunes mineurs dans les rues du centre-ville de Rouen



Les enquêteurs sont parvenus à identifier les auteurs de ces agressions à répétition commises dans le centre-ville de Rouen. Trois suspects ont été interpellés - Illustration © DDSP76
Les enquêteurs sont parvenus à identifier les auteurs de ces agressions à répétition commises dans le centre-ville de Rouen. Trois suspects ont été interpellés - Illustration © DDSP76
Une information judiciaire pour extorsion et vols avec arme en réunion a été ouverte par le parquet de Rouen. Elle concerne vingt-six plaintes pour des faits commis en moins d’un moins, dans des rues du centre-ville de Rouen par une bande de trois hommes.

Les victimes sont essentiellement des adolescents et des jeunes majeurs. Les agresseurs, à deux ou à trois, les menaçaient avec un couteau de type Opinel et parfois à l’aide d’une bombe lacrymogène. Ils auraient également utilisé dans quelques cas une arme de poing et un pistolet à impulsion électrique, selon certaines déclarations.

Dépouillés sous la menace d'une arme

Le trio s’en prenait uniquement à de jeunes passants pour leur dérober qui leur téléphone portable dernier cri, qui leur argent ou encore leur carte bancaire en exigeant sous la menace le code secret.

Le mode opératoire était toujours le même : l’un des malfaiteurs abordait la victime dans la rue et pointait la lame d’un couteau au niveau de la hanche. Il lui demandait de ne pas attirer l’attention des autres passants, sinon... Les deux complices s’empressaient alors de dépouiller le jeune homme, avant de prendre la fuite avec leur butin.

Dans chacun des témoignages des victimes est revenue la même description de trois jeunes hommes de type africain : l’un est très grand, un autre porte une dent en or.

Placés sous surveillance

L’enquête est confiée à la Sûreté urbaine Métropole nord de Rouen. Les investigations réalisées par l’unité d’aide technique à l’enquête permettent de faire un rapprochement entre toutes ces agressions et d’identifier les auteurs présumés qui sont placés sous discrète surveillance.

Le 18 décembre, une opération d’interpellation est mise en place avec l’assistance de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), une unité d’élite de la Police judiciaire. Les trois hommes, âgés de 18 et 19 ans, sont arrêtés au petit matin à leur domicile respectif à Rouen pour deux d’entre eux et à Saint-Étienne-du-Rouvray pour le troisième.

Ils nient les faits malgré les preuves accablantes

Entendus dans le cadre de la garde à vue, les mis en cause nient catégoriquement les faits malgré les éléments de preuves qui les accablent. À leur domicile, en effet, d’importantes sommes en liquide, des téléphones portables volés ainsi que des couteaux et d’autres objets provenant de vols ont été découverts.

Déférés devant le magistrat de permanence, deux d’entre eux ont été incarcérés à titre provisoire, le troisième s’est vu notifier son placement sous contrôle judiciaire.
 









           























Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook