Incendie à la Linière de Saint-Martin-du-Tilleul : des dégâts et un impact économique conséquents



Mis en ligne le Mercredi 24 Février 2021 à 09:41



37 sapeurs-pompiers ont été engagés au plus fort du sinistre - illustration © Adobe Stock
37 sapeurs-pompiers ont été engagés au plus fort du sinistre - illustration © Adobe Stock
Près d'une quarantaine de sapeurs-pompiers de l'Eure ont été engagés pour combattre un incendie dans une usine de lin à Saint-Martin-du-Tilleul, entre Bernay et Thiberville.

Le feu s'est déclaré dans la soirée d'hier, mardi, vers 21h30, sur une machine outil au niveau d'une ligne d'affinage située dans un bâtiment de 4 000 m2. Trois lances ont été déployées pour circonscrire le sinistre, qui a généré une importante fumée, et empêcher toute propagation. Deux ouvriers présents à proximité de la machine ont été évacués. Ils n'ont pas été blessés, précise, ce matin, le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis27).

Six employés au chômage technique

Quelque 37 sapeurs-pompiers, dont une infirmière, ont été mobilisés au plus fort de l'intervention. Les secours ont effectué une reconnaissance des installations afin de s'assurer que tout risque de reprise du feu était écartée, et ont procédé à la ventilation du bâtiment. Une opération de longue haleine : ce mercredi matin, les sapeurs-pompiers étaient toujours sur place.

Par précaution, Enedis a coupé une ligne électrique de 20 000 volts, ce qui a eu pour effet d'impacter 58 clients.

Selon les chiffres communiqués par les dirigeants de la Linière aux services de secours, l'impact économique est évalué à 500 000€ rien que pour la machine endommagée. S'ajoutent une perte journalière de 4 600€ et le recours au chômage technique pour six salariés pour une durée de plusieurs mois. 




        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19 en Normandie : le taux d'incidence baisse, mais la pression hospitalière reste forte

Les indicateurs épidémiologiques se maintiennent à un niveau élevé en Normandie, selon l'analyse hebdomadaire publiée ce mardi 20 avril par l'Agence régionale de santé (ARS).