infoNormandie infoNormandie











infoNormandie.com



 









Eure : les braqueurs d'un couple de retraités de Criquebeuf arrêtés dans la foulée par les gendarmes


Publié le Vendredi 16 Juin 2017 à 18:52


Les investigations des gendarmes ont porté rapidement leurs fruits : les trois malfaiteurs ont été arrêtés en un temps record (illustration @ gendarmerie)
Les investigations des gendarmes ont porté rapidement leurs fruits : les trois malfaiteurs ont été arrêtés en un temps record (illustration @ gendarmerie)
Trois individus sont en garde à vue ce vendredi soir dans les locaux de la compagnie de gendarmerie de Louviers (Eure). Ils sont entendus dans le cadre d'une tentative de vol à main armée au domicile d'un couple de personnes âgées, à Criquebeuf-sur-Seine.

Selon nos informations, hier, jeudi 15 juin, vers midi et demi, deux hommes cagoulés ont fait irruption dans la maison d'un couple âgé d'environ 75 ans et, exigeant l'ouverture du coffre-fort, l'a menacé avec une arme de poing.

Il tente de désarmer les braqueurs

Que voulaient les malfaiteurs ? Les économies de ces retraités, dont la femme est aveugle ?

Toujours est-il que n'écoutant que son courage, le septuagénaire s'est opposé aux braqueurs et a tenté de les désarmer. Dans la panique, ces derniers qui ne s'attendaient pas à une telle réaction ont préféré prendre la fuite sans rien dérober.

Un plan de recherches immédiat a été déployé par la gendarmerie qui a mobilisé plusieurs unités, dont la brigade de Pont de l'Arche, le peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) et la brigade recherche (BR) de Louviers.

Trois suspects en garde à vue

Les investigations ont permis d'identifier et d'interpeller dans l'après-midi l'un des auteurs présumés. Un complice a été arrêté dans la soirée (se sachant recherché, il se serait présenté spontanément à la gendarmerie). Le troisième homme a été interpellé ce vendredi à son domicile à Barentin, en Seine-Maritime.

Tous les trois sont en garde à vue et devraient être déférés ce week-end au palais de justice d'Évreux.

Sollicitée par infoNormandie, la compagnie de gendarmerie de Louviers s'est refusée à communiquer dans l'immédiat sur cette affaire dont l'enquête se poursuit.

[DERNIERE HEURE]  Les auteurs, âgés de 23 et 24 ans et originaires de la Seine-Maritime, connus défavorablement de la gendarmerie, ont été placés en détention provisoire samedi dans l'attente d'être jugés en comparution immédiate ce lundi 19 juin devant le tribunal correctionnel d'Évreux. Finalement, leur jugement a été renvoyé à une date ultérieure. Ils ont été remis en liberté. 



















Publicité.





















Suivez-nous sur Facebook



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31