Une filière de recel de véhicules volés démantelée dans l'Eure : deux hommes placés en détention


Mardi 17 Avril 2018 à 14:54

Le trafic porte sur une vingtaine de véhicules volés dans l'Eure et en Seine-Maritime. Lors de la perquisition de deux garages situés dans l'agglomération d'Evreux, les enquêteurs ont découvert un stock de pièces détachées et des carcasses de véhicules désossés.


Deux garages de la périphérie d'Evreux ont été perquisitionnés  (Photo © Gendarmerie de Louviers)
Deux garages de la périphérie d'Evreux ont été perquisitionnés (Photo © Gendarmerie de Louviers)
A la fin de l’année 2016, de nombreux véhicules volés, sur lesquels des accessoires avaient été démontés, étaient découverts dans des communes situées dans la périphérie est d’Evreux. Ces véhicules étaient dérobés dans l’Eure ainsi qu’en Seine Maritime.

Les investigations, réalisées dans la durée par les enquêteurs de la brigade de recherches de Louviers (Eure), avec le concours des brigades territoriales de Pacy-sur-Eure et de Gaillon, ont permis de déterminer qu’un garage situé dans l’agglomération d’Evreux paraissait susceptible d’être impliqué dans ces vols. Ce garage, qui avait pignon sur rue, semble ainsi avoir été utilisé pour démonter divers accessoires, avant que les carcasses ne soient abandonnées.

Une vingtaine de véhicules volés

Le 11 avril dernier, une opération judiciaire a conduit les enquêteurs à perquisitionner le garage en cause et un second garage paraissant susceptible d’être utilisé par le même réseau.

Lors de cette opération, conduite avec le concours du Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Louviers, de la Brigade de contrôle et de recherches (BCR), du Groupement d'intérêt économique ARGOS (experts mandatés par des assureurs), et de la Direction régionale des entreprises de la concurrence , de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE), des éléments provenant d’un vingtaine de véhicules volés dans l’Eure et en Seine Maritime étaient découverts.

Les instigateurs du trafic interpellés

Soupçonnés d 'être les instigateurs  de ce trafic, deux hommes âgés de 26 et 23 ans, demeurant à Evreux ont été interpellés et placés en garde à vue. A l’issue des auditions, il ont été présentés à un magistrat du parquet d’Evreux puis mis en examen et placés en détention provisoire.

L’enquête se poursuit dans le cadre d’une commission rogatoire délivrée par le juge d'instruction en charge du dossier.















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook