Une femme interpellée après l’enlèvement de son enfant de 4 ans, retrouvé sain et sauf à Elbeuf


Publié le 12/02/2020 à 19:28

La mère de famille, âgée de 35 ans, a été placée en garde à vue, suite à l’enlèvement de son petit garçon. Recherchée par la police, elle a été géolocalisée dans la nuit à Elbeuf et interpellée



La police a réussi à localiser la ravisseuse dans la nuit à Elbeuf - illustration
La police a réussi à localiser la ravisseuse dans la nuit à Elbeuf - illustration
Une mère de famille, domiciliée à Darnétal, a été placée en garde à vue à Rouen (Seine-Maritime) pour « soustraction d’enfant par ascendant ». Cette femme âgée de 35 ans était recherchée par les services de police depuis quelques heures, soupçonnée d’avoir enlevé son enfant, un petit garçon de 4 ans, dans l’agglomération de Rouen.

Mardi 11 février, un équipage de police devait assister des fonctionnaires de l’Aide sociale à l’Enfance (ASE) au domicile de cette mère de famille dont l’enfant de 4 ans et demi faisait l’objet d’une mesure de placement judiciaire dans une structure d’accueil. Mais quand les policiers sont arrivés, la mère et l’enfant avaient disparu et, malgré les recherches, ils demeuraient introuvables.

Géolocalisée dans la nuit à Elbeuf

Dans le contexte de l’affaire de la petite Vanille enlevée par sa mère et retrouvée morte, les enquêteurs ont remué ciel et terre pour tenter de les retrouver : travail de téléphonie, enquête de voisinage et auprès des proches de la jeune femme. En vain.

Les investigations ont été confiées à la police judiciaire en co-saisine avec la direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

C’est finalement grâce à la ligne téléphonique de son portable, ouverte l’après-midi même, que la maman a pu être géolocalisée dans la nuit de ce mardi à mercredi à Elbeuf-sur-Seine. La « ravisseuse » qui s’était réfugiée chez une connaissance a été interpellée vers 1 heure du matin. Elle était avec son petit garçon qui a été retrouvé sain et sauf.

Garde à vue prolongée

La mère de famille a été placée en garde à vue à l’hôtel de police de Rouen où elle est toujours entendue. Son enfant lui a été retiré suite à une décision de placement ordonnée par la justice.

Le procureur de la République de Rouen était sur le point de déclencher l’alerte enlèvement quand l’enfant a été retrouvé, indique une source policière à infoNormandie.

Selon nos informations, la garde à vue de la mère de famille a été prolongée ce jeudi matin de 24 heures.























AGENDA






Suivez-nous sur Facebook