NORMANDIE

Tempête Eleanor en Normandie : trafic SNCF perturbé, pont de Normandie interdit et foyers sans électricité


Mercredi 3 Janvier 2018 à 09:20


Le trafic ferroviaire est quasi-inexistant sur le réseau normand : des arbres sont tombés ou ont endommagé les installations électriques (photo extraite du compte Twitter de la @SNCF)
Le trafic ferroviaire est quasi-inexistant sur le réseau normand : des arbres sont tombés ou ont endommagé les installations électriques (photo extraite du compte Twitter de la @SNCF)
Tempête Eleanor. Le trafic est très perturbé sur l’autoroute A13 peu après la bretelle de Poissy (Yvelines) en direction de Paris : un arbre est tombé sur la chaussée en forêt de Marly-le-Roi vers 8h15. Deux voies sur trois sont neutralisées.

En raison des rafales de vent, la circulation sur le pont de Normandie et le viaduc du Grand Canal est interdite temporairement dans les deux sens aux piétons, deux roues immatriculés ou non et aux véhicules suivants : poids-lourds à vide, véhicules attelés de remorques légères ou autres, caravanes et campings car. La circulation se fait normalement par le pont de Tancarville.

Des restrictions de circulation sont également en place sur le pont de Bretonne.

A 7 heures, des rafales de vent ont été enregistrées à 140km/h dans le secteur de Dieppe.

À cause également de la tempête « Eleanor », le trafic SNCF est interrompu par sécurité sur l'ensemble du réseau de la région Normandie à l’exception de l'axe Rouen-Paris. Plus d'infos au 0800 801 801
 

EDF : 50 000 foyers sont privés d'électricité en Normandie. En Seine-Maritime, Sont notamment concernées les communes de Saint-Etienne-du- Rouvray et de Saint-Georges sur Fontaine. Le retour à la normale est prévu dans la journée.

Au niveau national, 2000 agents d'intervention d' Enedis sont sur le terrain pour réalimenter en électricité les 200 000 clients impactés par le passage de la tempête Eleanor. Enedis rappelle sur son compte Twitter qu'il ne faut pas toucher les fils tombés à terre.

Le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) de Seine-Maritime indique, à 10 heures, que les sapeurs-pompiers ont procédé à 110 interventions dans l'ensemble du département pour des dégagements d'objets sur la voie publique et des inondations.

Dans l'Eure, les sapeurs-pompiers du département ont effectué 99 interventions en rapport avec l'évènement météorologique depuis 5 heures ce matin. Il s'agit essentiellement de dégagement de la voie publique du à des chutes d'arbres et de cables. "Cette activité est gérée par 88 sapeurs-pompiers déployés sur le terrain", précise le centre opérationnel (Codis27).




Les prévisions Météo pour les prochaines heures

La dépression Eleanor se décale vers le Danemark. Elle génère un fort flux de secteur Ouest sur la Bretagne et la Manche.

Les vents de secteur sud-ouest à ouest vont continuer à souffler en rafales dans les prochaines heures en Manche, atteignant 90 à 110km/h dans l'intérieur des terres et jusque 110 à 120km/h, voire 130 très localement sur les côtes. Ces violentes rafales seront parfois accompagnées parfois de phénomènes orageux.

Un passage pluvieux actif avec des averses parfois orageuses traverse la Seine- Maritime et génère de très fortes vagues sur la Manche, provoquant une forte surélévation du niveau de la mer dans un contexte de fortes marées (coefficients 106 mercredi matin).

Les vents restent forts jusqu'en milieu de journée. Après l’accalmie de cet après-midi, une nouvelle perturbation est attendue demain matin avec des vents de l'ordre de 90km/h et un passage pluvieux soutenu.

"vagues-submersion" :
Une vigilance particulière au risque de submersion marine doit être accordée lors des 3 prochains épisodes de pleine mer, et notamment aujourd'hui, aux alentours de 13hs.







NORMANDIE | SEINE-MARITIME | ROUEN | LE HAVRE | POLITIQUE