Seine-Maritime : vols par ruse dans deux résidences de personnes âgées à Maromme


Publié le Jeudi 9 Décembre 2021 à 12:24

Une femme de 91 ans et un homme de 73 ans ont été victimes de faux vendeurs de cartes de voeux le même après-midi



Une femme de 91 ans s'est fait voler une vingtaine d'euros - Illustration © Adobe Stock
Une femme de 91 ans s'est fait voler une vingtaine d'euros - Illustration © Adobe Stock
Deux personnes âgées ont été victimes de faux vendeurs de cartes de voeux, à Maromme (Seine-Maritime). Un homme de 73 ans s'est fait dérober son portefeuille et une femme de 91 ans une vingtaine d'euros. La particularité de ces vols est qu'ils ont eu lieu dans deux résidences de personnes âgées, situées rue Ernest-Danet.

Un faux vendeur de cartes de voeux

Les faits remontent au 26 novembre mais ils n'ont été révélés qu'aujourd'hui, jeudi 9 décembre.

Ce jour-là, en milieu d'après-midi, un retraité entend frapper à sa porte non verrouillée : il attend la visite d'une connaissance. Un inconnu pénètre dans sa chambre prétextant vendre des cartes de voeux. Le septuagénaire est dans son lit. Il demande à l'intrus de sortir immédiatement de chez lui. Ce qu'il fait après s'être emparé du portefeuille de la victime, et disparaît. 

Une deuxième victime

Curieusement, ce même après-midi, une femme âgée de 91 ans, qui vit dans une maison de retraite voisine, est également dépouillée par un homme qui porte un bonnet. Ce dernier fait soudainement irruption dans le logement de la veille dame et fait main basse sur une boite contenant une vingtaine d'euros avant de s'enfuir.

Un témoin indirect des faits appelle la police et déclare retenir sur place un individu. Mais quand les policiers arrivent, le suspect a réussi à prendre la fuite. 

Entendues par les enquêteurs, les victimes ont fourni une description différente de "leur" voleur, ce qui laisse à penser qu'ils étaient au moins deux à opérer. Les investigations ont été confiées au groupe d'appui judiciaire.