Seine-Maritime : un artisan tué par un tir d'arme à feu au volant de son véhicule à Beauval-en-Caux


Mardi 1 Mai 2018 à 11:36

La gendarmerie a ouvert une enquête et n'écarte pas la piste criminelle. La victime, un entrepreneur de terrassement de 41 ans, aurait été visée par un tir de fusil de chasse.


Le camion-plateau a été découvert dans un champ à proximité de cette intersection à deux kilomètres du centre-bourg de Beauval-en-Caux. Son conducteur était blessé grièvement à la tête - Illustration © Google Maps
Le camion-plateau a été découvert dans un champ à proximité de cette intersection à deux kilomètres du centre-bourg de Beauval-en-Caux. Son conducteur était blessé grièvement à la tête - Illustration © Google Maps
Le conducteur d'un petit camion-plateau est décédé ce mardi 1er mai dans ce qui semble être, selon les sapeurs-pompiers, un accident de la circulation, à Beauval-en-Caux, entre Rouen et Dieppe, en Seine-Maritime. Le véhicule était immobilisé moteur tournant dans un champ, et son conducteur, inconscient, avait toujours le pied sur l'accélérateur. 

Les secours sont intervenus vers 9h30 sur la route départementale 927, à l'intersection avec la D50, située à 2 km du bourg de Beauval-en-Caux. A leur arrivée, la victime, âgée d'une quarantaine d'années, avait été extraite de son véhicule par un témoin et était en arrêt cardio-respiratoire. La tentative de réanimation n'a pas permis de maintenir en vie le quadragénaire dont le décès a été constaté sur place par le médecin du Service d'aide médicale urgente (SAMU). 

Les sapeurs-pompiers ont dû faire face lors de cette intervention à un début d'incendie sur la camionnette. Le feu a été éteint rapidement.

Touché à la tête par des plombs

L'origine de « l’accident » est pour l'heure bien mystérieuse. L'enquête ouverte par la gendarmerie n’écarte aucune piste y compris celle criminelle.

En effet, des impacts de plombs provenant probablement d’une cartouche de fusil de chasse ont été découverts sur la carrosserie du véhicule et au niveau du pare-brise qui a été brisé. L’homme, patron d'une entreprise de terrassement à Bacqueville-en-Caux, a été grièvement blessé à la tête par une décharge de fusil de chasse.

Une enquête de flagrance a été ouverte par le parquet de Dieppe. Les investigations ont été confiées  aux gendarmes de la section recherche (SR) de Rouen et de la brigade de recherche de Neufchâtel-en-Bray.