FAITS DIVERS

Seine-Maritime : les faux policiers font main basse sur les objets de valeur d’une octogénaire près de Dieppe


Publié le Lundi 27 Novembre 2017 à 12:18


Les pseudo-policiers ont exhibé une (fausse) carte tricolore (illustration)
Les pseudo-policiers ont exhibé une (fausse) carte tricolore (illustration)
Un faux agent des eaux et deux faux policiers ont dévalisé à son domicile à Arques-la-Bataille, près de Dieppe (Seine-Maritime), une femme âgée de 80 ans, vendredi 24 novembre peu avant 9 heures.

Les faits. Un individu se faisant passer pour un employé des eaux réussit à se faire ouvrir la porte par l’octogénaire après avoir prétexté venir vérifier la qualité de l’eau potable.

Deux faux policiers entrent en scène

L’individu se fait accompagner par la vieille dame dans la cuisine et lui demande, sans doute pour son attention, de retirer les objets du placard pour contrôler la tuyauterie sous l’évier. Pendant ce temps, deux complices pénètrent discrètement dans l’habitation et fouillent les pièces de l’étage.

Se rendant compte de la présence de ces deux inconnus, l’octogénaire leur demande des explications. Les individus, s’empressant d’exhiber une carte tricolore, prétendent être des policiers à la recherche d’un cambrioleur qui se fait passer pour un agent des eaux.

20 000€ d’objets de valeur dans le coffre

Faisant semblant alors d’interpeller ce dernier, l’un des pseudo-policiers propose avec insistance à vérifier que rien n’a été volé. La vieille dame se rend dans la pièce où se trouve un coffre-fort et l’ouvre. L’usurpateur en profite pour faire main basse sur les objets de valeur qu’il contient, représentant environ 20 000€.

L’arrivée entre temps de la femme de ménage ne déstabilise pas davantage les faux policiers qui n’hésitent pas à bousculer la victime avant de prendre la fuite avec leur butin.

L’enquête a été confiée à la sûreté urbaine de Dieppe.

















Publicité.

























Suivez-nous sur Facebook