Seine-Maritime : le père et le fils se déguisaient en agents EDF ou en policiers pour dépouiller les personnes âgées


Mardi 17 Octobre 2017 à 11:57

Ils ont été arrêtés hier au Havre.


Deux hommes, un père et son fils (sous bracelet électronique), sont en garde à vue dans les locaux de la police de Seine-Maritime depuis hier lundi. Ils sont soupçonnés d'être les auteurs d’une série de vols par ruse au préjudice de personnes âgées, à Rouen et au Havre. Ils se faisaient passer une fois pour des agents EDF, la fois suivante pour des policiers.
Les deux imposteurs étaient sous surveillance policière depuis trois semaines. Ils ont été arrêtés hier lundi au Havre (Illustration)
Les deux imposteurs étaient sous surveillance policière depuis trois semaines. Ils ont été arrêtés hier lundi au Havre (Illustration)

Joli coup de filet. Depuis plusieurs semaines, une équipe de faux agents EDF et de faux policiers sévissait en Seine-Maritime, plus précisément à Rouen et au Havre. Dans tous les cas, les victimes étaient des personnes âgées qui se faisaient dérober carte bancaire et code secret, mais également leurs bijoux. Une quinzaine de vols par ruse ou fausse qualité a déjà été recensée par les enquêteurs de la Sûreté départementale (SD), indique-t-on à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP)

Sous surveillance depuis trois semaines

Les enquêteurs travaillaient d'arrache-pied face à la recrudescence de ces vols commis à domicile et qui pouvaient faire trembler les personnes vulnérables. C'est ainsi que début septembre, ils sont parvenus à identifier les auteurs présumés de ces faits, un Rouennais de 52 ans et son fils âgé de 28 ans, demeurant lui au Havre. Tous deux ont été interpellés hier en fin d’après-midi au Havre.

Les deux suspects avaient été placés sous surveillance, à la fois technique (écoutes téléphoniques) et physique (filature). Durant trois semaines, les policiers ont pu ainsi se faire une idée de leur façon d'opérer. En fait, les deux usurpateurs utilisaient toujours le même mode opératoire : ils se faisaient passer soit pour des agents EDF, soit pour des policiers.

Les pseudo-agents EDF présentaient la facture

Dans le premier cas, le père et le fils, déguisés en agents EDF, déclaraient venir pour vérifier les installations électriques au domicile de personnes vulnérables et préalablement repérées. Le travail soi-disant effectué, ils présentaient la facture. La victime était invitée à mettre sa carte bancaire sous le smartphone des pseudo agents et devait composer son code secret sur le clavier. Il restait ensuite aux usurpateurs à s'approprier discrètement de la carte bancaire  et le tour était joué.

De nombreuses personnes âgées, hommes et femmes, ont ainsi été piégées, dans l'agglomération rouennaise et havraise où les deux individus agissaient. A l'occasion, ils s'emparaient également de bijoux et d'argent liquide.

Les imposteurs arrêtés hier au Havre

Avec un certain culot, les deux hommes revenaient quelques mois plus tard chez leurs victimes. Ils se faisaient passer cette fois pour des policiers. Ils expliquaient alors avoir arrêté les faux agents EDF et se proposaient de leur restituer leur argent, selon le même principe du smartphone et de la carte bancaire, afin de recréditer leur compte.

Le scénario aurait pu durer encore longtemps. Sauf que, hier en fin d'après-midi, après une ultime tentative au domicile havrais d'une personne âgée, les deux imposteurs se sont fait prendre par les policiers de la sûreté urbaine du Havre. Interpellés, ils ont été placés en garde à vue pour vol par fausse qualité.    

La liste des victimes pourrait s'allonger

Les premières investigations ont permlis d'établir que le père et le fils "sortaient" ensemble deux fois par semaine pour commettre à chaque fois jusqu'à six vols ou tentatives de vol par fausse qualité. Ces expéditions étaient programmées à des heures précises pour tenir compte des autorisations de sortie du fils, porteur d'un bracelet électronique. 

Pour l'heure, les enquêteurs continuent d'éplucher l'ensemble des plaintes enregistrées en Seine-Maritime (et peut être ailleurs). La liste des victimes pourrait bien s'allonger au fil de la garde à vue des deux individus.
















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook