Seine-Maritime : armé d'une arme de poing, il veut empêcher une famille de réveillonner


Mercredi 2 Janvier 2019 à 17:51

Un habitant de Gruchet-le-Valasse, près de Bolbec, a tenté d'intimider avec une arme les convives d'un réveillon au Nouvel An, en prétextant qu'ils faisaient trop de bruit. Il a ensuite dégradé, avec son frère et un cousin, six voitures en stationnement



Armé d'un pistolet à grenailles, il s'est introduit dans un appartement et a menacé les convives réunis pour le réveillon du Nouvel An - Illustration © Pixabay
Armé d'un pistolet à grenailles, il s'est introduit dans un appartement et a menacé les convives réunis pour le réveillon du Nouvel An - Illustration © Pixabay
Sueurs froides pour une dizaine de personnes réunies pour le réveillon du Nouvel An dans le même appartement rue du Vieux-Château, à Gruchet-le-Valasse, près de Bolbec (Seine-Maritime). Dans le courant de la nuit, elles ont été menacées par un habitant du quartier qui leur reprochait de faire trop de bruit.

L'affaire aurait pu en rester là. Mais ce voisin, bien connu des services de police, est allé frapper à la porte des fêtards et s'est introduit, sous la menace d'une arme de poing, dans l'appartement. Très vindicatif, il a posé le pistolet sur une table et a menacé à nouveau les convives et promis de revenir s'ils ne coupaient pas la musique. 

Il saute du troisième étage

Prévenus, les policiers sont arrivés rapidement sur les lieux. Grâce à la description de l'agresseur fournie par les victimes, ils ont pu identifier l'auteur des faits. Un individu qu'ils connaissent particulièrement bien : il est sorti dernièrement de prison. Les gardiens de la paix se rendent à son adresse, dans un immeuble situé dans le même quartier. Près de l'entrée du hall, ils découvrent à terre un pistolet à grenailles, une bouteille de whisky cassée et un briquet.

Les policiers entrent dans l'immeuble et remarquent dans un recoin du hall un homme et une jeune femme qui semblent se dissimuler. A la vue des forces de l'ordre, l'homme monte rapidement l'escalier et se réfugie dans un appartement au troisième étage. Là, pour échapper aux policiers, il saute dans le vide par une fenêtre donnant à l'arrière de l'immeuble, avant de disparaître.

Surpris en train de danser sur des voitures

Un discret dispositif de surveillance est alors mis en place près du domicile du fuyard, âgé de 24 ans. Sans résultat.

Vers 4 heures du matin, les policiers du commissariat de Bolbec/Lillebonne sont appelés à intervenir rue du Vieux-Château pour des individus fortement alcoolisés en train de dégrader des véhicules en stationnement. Parmi eux, il y a l'homme qu'ils recherchent. Il est en compagnie de son frère âgé de 19 ans et d'un cousin âgé de 18 ans. 

Les trois individus se sont "amusés" à sauter et à danser sur les capots et les pavillons de voitures. Ils ont cassé rétroviseurs et feux arrières. Six véhicules sont sérieusement endommagés, rue du Vieux-Château et rue Pierard-Gernez. Les auteurs des dégradations sont interpellés sur le champ et emmenés "manu militari" à l'hôtel de police. En garde à vue, ils reconnaissent les faits reprochés. 

Déférés au palais de justice

Le principal suspect, celui des menaces avec arme quelques heures plus tôt, va faire l'objet d'une procédure pour violences avec arme, violation de domicile, dégradations, infraction à la législation sur les stupéfiants et rébellion.

A l'issue de sa garde à vue, prolongée de 24 heures, il a été déféré ce mercredi 2 janvier, à 11 heures, devant le magistrat du parquet du Havre qui lui a notifié sa comparution immédiate demain jeudi devant le tribunal correctionnel. 

Quant à son frère et son cousin, poursuivis pour dégradations volontaires de biens privés, ils ont été remis en liberté mardi dans l'après-midi. Ils ont fait l'objet d'une convocation pour le mois de juin prochain en vue d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (plaider-coupable). 

























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook