Rouen : la Brigade anti-criminalité fait capoter le contrôle d'identité de trois faux policiers



Publié le 18/10/2018 à 17:49



Quelles étaient les réelles intentions de ces trois faux policiers ? -Illustration © DGPN
Quelles étaient les réelles intentions de ces trois faux policiers ? -Illustration © DGPN
Ils jouaient aux policiers « pour s’amuser » avant d’être interpellés par les vrais, ceux de la brigade anti-criminalité (BAC).

Ce mercredi 17 octobre, vers 17 heures, l’hôtel de police est informé par un témoin que trois individus viennent d’être aperçus en train de "clencher" les portières de voitures en stationnement sur le quai de la Presqu’île Rollet, situé en dessous du pont Flaubert sur la rive gauche de Rouen.

Un équipage de la BAC, dépêché sur place, repère en effet le curieux manège de trois individus qui semblent opérer à un contrôle d’identité avant de procéder à la palpation d’un piéton. Se font-ils passer pour des policiers ?

Equipés de talkies-walkies volés sur un chantier

Les policiers en civil de la BAC, les vrais, veulent en avoir le cœur net. Après un temps d’observation, ils décident de contrôler les trois hommes qui sont équipés chacun d’un talkie-walkie. L’un d’eux a également un couteau dans la poche.

Les vérifications permettent alors d’établir que les talkies-walkies ont été dérobés la veille sur un chantier à Mont-Saint-Aignan.

Les trois hommes, âgés de 18, 22 et 23 ans et originaires de Rouen et Elbeuf, reconnaissent être les auteurs du vol des émetteurs-récepteurs et d’avoir voulu « jouer aux policiers simplement par amusement ». Ils ont été placés en garde à vue.

Ce jeudi soir, les "faux policiers" étaient toujours en garde à vue. Les enquêteurs vont essayer de comprendre quelles étaient leurs réelles intentions. Avaient-ils dans l'idée de dérober les clés de la Porsche de l'homme qu'ils "contrôlaient" lorsque la BAC les a surpris ? 














Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook