Près de Gaillon, une voiture engagée près des voies éjectée par un train de voyageurs : aucune victime


« Perdu » sur un petit chemin, un automobiliste s'est retrouvé sur le ballast de la ligne Paris - Le Havre. Il a pu sortir de son véhicule avant que ce dernier ne soit éjecté par un train lancé à pleine vitesse. Cet incident aurait pu avoir de graves conséquences humaines



Par infoNormandie - Dimanche 27 Juin 2021 à 13:21


Les passagers ont été débarqués à Val-de-Reuil - Illustration © infoNormandie
Les passagers ont été débarqués à Val-de-Reuil - Illustration © infoNormandie
La circulation des trains est fortement perturbée ce dimanche en milieu de journée sur la ligne Paris - Rouen -Le Havre, dans les deux sens.

A l'origine, un incident s'est produit vers 11h55 entre Gaillon et Venables, dans l'Eure en fin de matinée : un train de voyageurs circulant en direction de Rouen - Le Havre a heurté un véhicule qui s'était engagé sur le ballast tout près des voies.

► Aucune victime n'est à déplorer

L'automobiliste, chargé du ravitaillement d’une randonnée en quad, a expliqué s'être perdu dans un petit chemin de terre est s’est retrouvé bloqué sur les voies. Il a pu sortir sortir à temps, mais au passage du train, sa voiture a été littéralement éjectée dans le fossé.

Aucune victime n'est à déplorer dans le train qui a été immobilisé en gare de Val-de-Reuil.

Cet incident aurait pu avoir de très graves conséquences sur le plan humain, indique-t-on à la SNCF.

La SNCF a pris immédiatement les mesures qui conviennent. Les deux-cents passagers du train impacté étaient en cours de prise en charge vers 13 heures. Une partie d'entre eux, à destination du Havre, Yvetot et Bréauté devaient être pris en charge à bord de deux bus affrêtés par la SNCF. Les autres, à destination de Rouen, ont pu rejoindre leur destination finale à bord d'un autre train au départ de Val-de-Reuil.

► Jusqu'à 90 minutes de retard

L'incident a des répercussions importantes sur deux trains circulant en direction de Paris sont actuellement retenus, un à Val-de-Reuil, un second à Oissel. La SNCF prévoit 70 minutes de retard pour le premier et 60 minutes pour le suivant. 

Un train en provenance de Paris est également retenu en garde de Gaillon. Il devrait accuser jusqu'à 90 minutes de retard. 
 
  • Dernière minute : le trafic des trains a repris très lentement (30 km/h) vers 14 heures, dans les deux sens