Pont-Audemer : un trafic de stupéfiants démantelé par les gendarmes, trois suspects interpellés


Plus de 14 000€ en espèce, de l’héroïne et des cigarettes de contrebande ont été saisis lors des perquisitions. Trois trafiquants ont été condamnés à des peines de prison ferme



Par infoNormandie - Mardi 11 Mai 2021 à 17:31


Plus de 14 000€ en billets de banque ont été découverts lors des perquisitions - illustration @ Pixabay
Plus de 14 000€ en billets de banque ont été découverts lors des perquisitions - illustration @ Pixabay
L’opération avait été soigneusement préparée : mercredi 5 mai, vers 6 heures, une quarantaine de gendarmes de l’Eure sont passés à l’action. En quelques minutes, ils ont interpellé simultanément dans le secteur de Pont-Audemer trois hommes soupçonnés de se livrer au trafic de stupéfiants.

Les suspects étaient depuis plusieurs dans le collimateur des militaires de la compagnie de Pont-Audemer. Ces derniers avaient recueillis une information faisant état d’un supposé trafic de drogue.

Interpellés au « saut du lit »

Dès lors, les enquêteurs vont mettre sous étroite surveillance deux frères et un complice. Sans dévoiler de secret, tous les moyens techniques ont été déployés pour parvenir à les confondre le moment venu.

Ayant rassemblé suffisamment d’éléments, les gendarmes ont alors déclenché le 5 mai une opération d’interpellation. Les trois suspects ont été arrêtés à leur domicile respectif, au saut du lit.

Dans la foulée, des perquisitions ont été menées avec le concours d’un chien spécialisé dans la recherche de stupéfiants. Perquisitions fructueuses puisque 14 300€ en petites coupures ont été découverts, en plus de 120 grammes d’héroïne, de 400 paquets de cigarettes contrefaites et de montres contrefaites.
Quarante gendarmes, dont ceux des pelotons de surveillance et d’intervention (Psig) de Pont-Audemer et Bernay, ont interpellé trois suspects mercredi dernier à l’heure du laitier - illustration
Quarante gendarmes, dont ceux des pelotons de surveillance et d’intervention (Psig) de Pont-Audemer et Bernay, ont interpellé trois suspects mercredi dernier à l’heure du laitier - illustration

Une quinzaine de clients entendus

Les trois hommes, âgés entre 35 et 50 ans, ont été placés en garde à vue pour 48 heures à la brigade de Pont-Audemer. Tous sont connus défavorablement des services de police et de gendarmerie.

Dans le même temps, les enquêteurs ont auditionné une quinzaine de consommateurs qui avaient été identifiés lors des surveillances, alors qu’ils venaient s’approvisionner.

Prison ferme et mandat de dépôt

Le trio a été présenté vendredi 7 mai au magistrat de permanence au parquet d’Évreux, en vue d’une comparution immédiate. L’audience s’est tenue le jour même devant le tribunal judiciaire. Les deux principaux mis en cause ont été condamnés à 30 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Le troisième a écopé de 24 mois, dont 12 avec sursis et mandat de dépôt également.

Le parquet a fait appel de ces peines, selon nos informations. A l’audience, son représentant avait requis 60 mois de prison ferme pour les deux premiers et 48 mois pour le dernier.