SEINE-MARITIME

Ligne ferroviaire Le Tréport - Abbeville : l’État va cofinancer les travaux de rénovation


Mercredi 11 Juillet 2018 à 19:50


La ligne est fermée depuis le 28 mai dernier. Elle pourra reprendre du service après la remise en état de la voie - Illustration @wikipedia
La ligne est fermée depuis le 28 mai dernier. Elle pourra reprendre du service après la remise en état de la voie - Illustration @wikipedia
Bonne nouvelle : l’Etat a accepté de cofinancer les travaux de rénovation de la ligne Le Tréport - Abbeville fermée depuis le 28 mai dernier à la circulation des trains pour des raisons de sécurité.

Les élus locaux peuvent se réjouir : leur combat a payé. Reçus, cet après-midi, mercredi 11 juillet, par la ministre des transports, Elisabeth Borne, pour une réunion de travail consacrée à la ligne ferroviaire Le Treport- Abbeville, Jean-Baptiste Gastinne, vice-président de la Région Normandie en charge des transports, Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, et Sébastien Jumel, député de Seine-Maritime, ont obtenu gain de cause.

La ministre a accepté la proposition de financer à hauteur de 50 % les travaux de réhabilitation requis. Le reste de l’opération sera complété par les Régions Normandie et Hauts-de-France. « Deux études seront lancées très prochainement afin de permettre la réouverture rapide de la ligne ferroviaire », précise la Région Normandie ce soir dans un communiqué.


Une ligne de 37 km en mauvais état

« La mobilisation des élus locaux a payé. Je me réjouis que nous ayons pu trouver un accord avec l’Etat pour permettre la réouverture de la ligne Le Treport- Abbeville », se réjouit Jean-Baptiste Gastinne, le vice-président de la Région Normandie.

Pour le député communiste de Seine-Maritime Sébastien Jumel, même motif de satisfaction : « les seuls combats perdus d’avance sont ceux qui... ne sont pas menés », écrit-il sur son compte Twitter.

La ligne Le Tréport- Abbeville est une ligne à voie unique longue de 37 km dont les trois premiers kilomètres sont en Normandie. L'état de la voie avait conduit à un arrêt, depuis le 28 mai dernier, des circulations des trains entre le Tréport et Abbeville.

Un calendrier est fixé par la Ministre

La Ministre des Transports se félicite quant à elle « de la qualité des échanges lors de cette réunion très constructive.» 

« Partageant pleinement l’importance que représente cette ligne pour les territoires concernés, elle a confirmé être favorable à étudier les scénarios de remise en service de la ligne », peut-on lire dans un communiqué qui précise le calendrier des prochaines étapes.

« Dans cet objectif, deux études seront réalisées dans les meilleurs délais, l’une portant sur les travaux nécessaires et l’autre sur les modalités d’exploitation de la ligne pour répondre au mieux aux besoins des voyageurs. Une réunion technique se tiendra d’ici la fin du mois de juillet afin de s’accorder avec les deux régions sur le cahier des charges de ces deux études.

 Sur la base de ce travail, un avenant aux contrats de plan Etat-Région pourra alors être envisagé afin de dégager les crédits nécessaires à la remise en état de la ligne. »


 







NORMANDIE | SEINE-MARITIME | ROUEN | LE HAVRE | POLITIQUE