Le mouvement des "gilets jaunes" s'annonce de grande ampleur en Normandie


Vendredi 16 Novembre 2018 à 18:09

A quelques heures de ce samedi 17 novembre, la seule question qui taraude les pouvoirs publics est de savoir combien ils seront à participer au mouvement des « gilets jaunes » destiné à protester contre la hausse du prix des carburants.



Le magasin Super U à Saint-Aquilin-de-Pacy sera fermé exceptionnellement ce samedi 17 novembre - Photo © infonormandie
Le magasin Super U à Saint-Aquilin-de-Pacy sera fermé exceptionnellement ce samedi 17 novembre - Photo © infonormandie
En quelques semaines, la pression - pour ne pas dire la tension - est montée. D'abord sur les réseaux sociaux avant d’être relayée abondamment par les médias. Le mouvement a pris une réelle ampleur en Normandie comme dans le reste du pays. 74% des Français soutiennent le mouvement des « gilets jaunes », selon un sondage Odoxa-Dentsu pour France Info et Le Figaro. Et 33% des sondés jugent ce mouvement justifié.

Ce qui est sûr, de nombreux points de blocages sont programmés dans l'Eure et en Seine-Maritime aux entrées de villes et pas seulement des grandes agglomérations. De quoi inquiéter les responsables des services de sécurité et des préfectures. Policiers et gendarmes sont mobilisés. Tous espèrent ne pas avoir à intervenir. 

>> Gilets jaunes : les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime appellent à la "bienveillance" des manifestants

« En fonction d’une appréciation au cas par cas, des situations de blocage qui entraîneraient des perturbations excessives de la vie collective pourront donner lieu à l’intervention des forces de l’ordre pour rétablir l’ordre et la sécurité publics », a prévenu la préfecture de Seine-Maritime.
 
« Le droit de manifester est un droit fondamental protégé par la loi. Il est une forme particulière de la liberté d’expression des idées et des opinions. Il doit cependant être concilié avec d’autres libertés essentielles comme la liberté de circulation et avec le respect de l’ordre public ».

L'occasion pour la préfète, Fabienne Buccio, de rappeler avec fermeté que « le fait d’entraver la circulation, d’empêcher la circulation des véhicules de secours ou de gêner la circulation des autres véhicules sont passibles d’une amende et d’une peine d’emprisonnement ».

Des sanctions pouvant aller de la suspension du permis de conduire (trois ans) et à la mise en fourrière du véhicule, à deux ans de prison et 4500 euros d'amende.
 
Aussi, la représentante de l'Etat invite les participants au mouvement du 17 novembre « à faire preuve d’un esprit de responsabilité et de prudence dans les actions entreprises, pour éviter tout incident ».

Quoi qu'il en soit, le mouvement s'annonce de grande ampleur. Avant même d'avoir débuté, d'importantes perturbations sont à prévoir un peu partout, dans les transports en commun, sur la route, dans les commerces... 

Transports en commun

A Rouen (Seine-Maritime), un risque de perturbations est à prévoir sur le réseau Astuce. « A ce jour, il nous est impossible d'en mesurer précisément l'importance pour cette journée », indique la TCAR. 

A noter que les chauffeurs ont reçu pour consigne de ne pas mettre en évidence le gilet jaune sur le pare-brise de leur bus.
A Caen (Calvados), un préavis de grève a été déposé pour la journée de ce samedi 17 novembre, annonce la communauté urbaine Caen La Mer. 
 
Certains départs seront supprimés sur : 
• Les lignes de substitution : A et B,
• Les lignes de bus : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 14, 18. 
 
Retrouvez le détail des perturbations par ligne sur le site twisto.fr
 
Par ailleurs, en raison de la mobilisation nationale, d'autres perturbations sont à prévoir sur le réseau Twisto. L’information trafic sur le site twisto.fr, ainsi que sur l’application Twisto sera actualisée en temps réel dès le début du mouvement.

A Evreux et au Havre, les bus circuleront normalement mais des perturbations pourront intervenir.

Autoroutes

La multiplicité des points de rassemblement annoncés, notamment au niveau des accès autoroutiers proches des grandes villes (Caen, Rouen, Amiens, ...) ou sur les barrières de péage, pourrait générer d’importantes difficultés de circulation sur les grands axes, notamment en Normandie. Des opérations escargot pourraient également perturber le trafic. 
 
En raison des incertitudes liées aux intentions des manifestants et des difficultés attendues pour accéder aux réseaux autoroutiers puis pour y circuler, le groupe SANEF conseille vivement d’annuler les déplacements prévus pour la journée de samedi. 

Magasins et grandes surfaces

Dans la majorité des cas, les enseignes présentes dans les centres commerciaux seront ouvertes normalement. Reste à savoir si leurs employés pourront accéder à leur lieu de travail compte tenu des blocages annoncés.

A Pacy-sur-Eure, le magasin Super U à Saint-Aquilin-de-Pacy a décidé de fermer exceptionnellement samedi toute la journée, pour ne pas exposer son personnel et ses clients.

















AU FIL DES HEURES





Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook