L'INFO EN CONTINU


La quasi-totalité des rivières en vigilance jaune dans l’Eure : gare aux débordements



le 05/03/2020 à 15:56



La quasi-totalité des cours d’eau de l’Eure est passée en vigilance jaune. Des débordements entraînant quelques inondations sont signalés par endroits et la situation pourrait empirer en raison des prévisions météorologiques qui annoncent la poursuite des précipitations.


Compte-tenu des intempéries de ces derniers jours, les services dédiés de la Ville d’Évreux et de son agglomération ont donc procédé ce jeudi à une tournée d'inspection des ouvrages hydrauliques. Une autre tournée sera effectuée demain matin (vendredi).

Les seuils enregistrés actuellement ne justifient pas de mesure d'alerte ou d'information du public mais la vigilance des services est de mise.

Si le cours d’eau a monté, l’Iton aval est bien le seul à ne pas présenter de risque à l’heure actuelle. Il est possible cependant au regard de la saturation des sols liés aux pluviométries quotidiennes depuis de nombreuses semaines, que le secteur aval de l'Iton soit aussi classée en alerte jaune dans les jours qui viennent.

Le point a Évreux

A Évreux, place Sepmanville, le jardin bas est inondé et interdit au public. Une situation prévue lors de l’aménagement du site en cas de fortes pluies d’occurrence décennale. Les travaux n’ont pas créé de dysfonctionnement hydrauliques de l’Iton en centre-ville. Ce site - réaménagé et végétalisé - remplit le rôle d’un espace de rétention. Il limite les risques de crue en aval de la place, assure-t-on à la mairie d’Évreux.

Aucun autre débordement n’est constaté, hormis le parc de Navarre partiellement inondé. Sa fermeture est intervenue dans la journée pour des raisons de sécurité du public comme à chaque fois en pareil cas.

À noter au chapitre des intempéries que le chemin Potier en forêt de La Madeleine est fermé à la suite de coulées de terre venant du chantier de déviation sud-ouest. Ce dossier est suivi par la DREAL.

Cet affluent de la rivière Eure est sorti de son lit ces dernières heures à Pacy-sur-Eure. Les propriétés situées en bordure, rue Pasteur, sont menacées par une possible inondation (photo @ InfoNormandie)