Irradié à Paluel, il réclame 15.000 € à son employeur


Mercredi 24 Octobre 2012 à 19:41


Un ouvrier d'une entreprise de sous-traitance qui avait été irradié en novembre 2007 alors qu'il procédait à des soudures sur un robinet dans la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime) a réclamé ce mercredi, devant le conseil des prud'hommes de Rouen, 15.000 euros au titre des dommages et intérêts qu'il estime avoir subis.
Dominique Sanson, 54 ans, soudeur de métier, a mis en cause son employeur, l'entreprise Endel, qui ne lui aurait pas fourni le jour des faits "de moyens efficaces à sa protection". Il affirme être depuis cette irradiation "victime d'un préjudice d'anxiété". " Il ne sait pas si l'exposition à laquelle il a été soumis va déclencher une pathologie dans un avenir plus ou moins proche", a indiqué Philippe Saunier, qui le défend au nom de la CGT.
Selon le président de l'association "Henri Pézerat", Philippe Billard, présent à l'audience, "douze personnes ont encore été contaminées la semaine dernière à Paluel". "Il faut que la justice ouvre les yeux sur le nucléaire", a-t-il affirmé avec force.
Le conseil des prud'hommes rendra son jugement le 16 janvier prochain.


















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook