EURE


Inscriptions sur les listes électorales à Evreux : le maire évoque une « suspicion de fraude »




Publié le Jeudi 27 Février 2020 à 17:02

Alors que le préfet de l'Eure met en garde contre des pratiques douteuses, le maire d'Evreux évoque une suspicion de fraude et demande l'ouverture d'une enquête. La Police judiciaire est sur le coup



Illustration@infoNormandie
Illustration@infoNormandie
La veille de la clôture des inscriptions sur les listes électorales fixée au 7 février, le préfet de l'Eure a publié un communiqué afin de mettre en garde sur des "pratiques douteuses" qui auraient été constatées dans le département. De quoi s'agissait-il ?

Selon la préfecture, des démarcheurs proposaient d'inscrire sur les listes électorales des habitants d'Evreux, via le très officiel site "service--public.fr".
« Ni la préfecture, ni la ville d'Evreux ne sont à l'origine de cette initiative", pouvait-on lire dans ce communiqué. "Il ne faut pas donner suite à ces sollicitations qui pourraient en cas d'utilisation frauduleuse des documents porter préjudice »

Cette mise en garde de la préfecture n'était pas le fruit du hasard. Trois jours plus tôt, le 3 février, le maire  d'Evreux, Guy Lefrand (Les Républicains), a écrit au préfet et au procureur de la République pour leur signaler une « suspicion de fraude » et l'« utilisation de données personnelles ».

Guy Lefrand : « La méthode m'interpelle »

Dans ce courrier qu'infoNormandie a pu se procurer, le maire explique que son attention a été attirée suite à la réception de plusieurs demandes d'inscription présentées avec « des pièces justificatives de mauvaise qualité ».

Lorsque le service élections de la mairie a demandé aux demandeurs de lui renvoyer des documents lisibles, ces mêmes demandeurs ont indiqué ne pas avoir fait de demande d'inscription via internet, c'est-à-dire sur le site service-public.fr.

En réalité, selon la lettre du maire, les demandeurs « disent avoir été démarchés, à domicile, par des individus qui leur faisaient remplir un cerfa (il s'agit d'un formulaire administratif officiel, ndlr) et qui prenaient une photographie de leur pièce d'identité et de leur justificatif de domicile ».

Guy Lefrand reconnait que « s'il n'est illégal, sous certaines conditions, de déposer une demande d'inscription pour le compte d'un tiers, la méthode m'interpelle ».

Le maire réclame une enquête

Illustration © infoNormandie
Illustration © infoNormandie
Pour le maire d'Evreux et candidat à sa réélection, ce « manque de transparence » est « de nature à entacher la sincérité du scrutin » des prochaines élections municipales. Aussi demande-t-il qu'une enquête soit diligentée. 

Il semble que cette demande ait été entendue par les autorités. Vendredi dernier, selon nos informations, des policiers du Service régional de police judiciaire ont passé plus d'une heure à la mairie d'Evreux. Ils auraient auditionné la responsable du service élections et le directeur général des services.

L'auteur de ce démarchage à domicile serait identifié, dit-on dans l'entourage de Guy Lefrand.

Affaire à suivre.










Accueil Accueil            









 

Suivez-nous sur Facebook