Hommage aux trois soldats tués au Mali : la tour des Archives, à Rouen, aux couleurs de la France



Mis en ligne le Mardi 29 Décembre 2020 à 14:01

Le brigadier-chef Tanerii Mauri et les chasseurs de 1ère classe Quentin Pauchet et Dorian Issakhanian effectuaient leur première mission au Sahel. Ils appartenaient tous au 1er régiment des chasseurs de Thierville-sur-Meuse.



Les trois militaires étaient en mission  au Mali - Photo©Chef d'état-major de l'armée de Terre/Twitter
Les trois militaires étaient en mission au Mali - Photo©Chef d'état-major de l'armée de Terre/Twitter
Trois soldats français engagés au Mali sont morts, lundi matin, dans la région de Hombori alors qu’ils procédaient à une mission de ravitaillement.

Ces trois militaires, le brigadier-chef Tanerii Mauri, et les chasseurs de 1ère classe Quentin Pauchet et Dorian Issakhanian, qui effectuaient leur première mission au Sahel, appartenaient tous au 1er régiment des chasseurs de Thierville-sur-Meuse. Ils étaient respectivement âgés de 28, 21 et 23 ans.

En signe de deuil et d’hommage, la tour des Archives de l’Hôtel du Département, à Rouen, portera les couleurs de la France, ce mardi soir.

Dans un message, transmis à la presse, Bertrand Bellanger, président du Département de la Seine-Maritime a tenu à saluer la mémoire de ces trois militaires « morts pour la France dans l’accomplissement de leur mission » et à « s'associer à la douleur de leurs familles et de leurs camarades en leur adressant ses plus sincères condoléances ».

« Avec les opérations Serval puis Barkhane, nos soldats conduisent une mission essentielle de lutte contre le terrorisme au Mali et 53 militaires français y ont, à ce jour, fait le sacrifice de leurs vies », déclare Bertrand Bellanger.
 



        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître