Grand froid : davantage de places pour héberger les sans-abri en Seine-Maritime


Jeudi 13 Décembre 2018 à 09:35



« Une personne ne peut pas être prise en charge contre son gré, mais tout doit être mis en œuvre pour la convaincre d'accepter une aide », rappelle la préfecture - illustration
« Une personne ne peut pas être prise en charge contre son gré, mais tout doit être mis en œuvre pour la convaincre d'accepter une aide », rappelle la préfecture - illustration
Les prévisions météorologiques annoncent des températures très basses pour les prochains jours. D’où la décision de la préfecture de Seine-Maritime s’ouvrir des places d’hébergement supplémentaires dans le département.

À Rouen :
• Le site Colette Yver (rue du Chanoine Maubec) pour l’accueil des femmes, des familles et enfants sera ouvert à compter du jeudi 13 décembre (dès aujourd’hui) et jusqu’à nouvel ordre.
Accueil après appel au 115 à partir de 14 heures

Au Havre :
• Le gymnase Monod pour l’accueil de tout public.
Accueil après appel au 115 ou à la porte du jeudi 13 décembre au mardi 18 décembre au matin

En fonction de la saturation des dispositifs, des places hôtelières supplémentaires pourront également être mobilisées durant la période de déclenchement, à Rouen, Le Havre, Dieppe, Elbeuf et Fécamp.

« Une personne ne peut pas être prise en charge contre son gré, mais tout doit être mis en œuvre pour la convaincre d'accepter une aide », rappelle la préfecture.

Maraudes et équipes d’écoute

Photo @ Croix rouge
Photo @ Croix rouge
Le SAMU social à Dieppe, la Croix rouge et le SAMU social au Havre, les équipes du Lien (OHN), des Restos du cœur, de l’Autobus et de la Croix rouge à Rouen, opèrent en soirée des tournées de maraudes en direction des personnes à la rue.

Deux équipes d’écoute 115 sont opérationnelles dans le département, l’une pour l’arrondissement de Rouen/Dieppe et l’autre pour celui du Havre.


















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook