Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



« Fasciné par les bus », il en vole un à Mantes et s'assoupit au volant à Pacy-sur-Eure...


Vendredi 28 Juin 2024 à 10:18

Un homme de 19 ans vient d'écoper de six mois de prison. Il a été reconnu coupable du vol d'un bus à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Parti faire une balade jusqu'à Évreux (Eure) au volant du mastodonte, d'une valeur de 250 000€, le jeune yvelinois s'est assoupi sur la route du retour à Pacy-sur-Eure. Il a été interpellé par les gendarmes.



Le bus, d'iune valeur de 250 000€ avait été volé dans la nuit du 30 au 31 mai dans l'entrepôt de la société de transport à Mantes-la-Jolie - Illustration © infonormandie)
Le bus, d'iune valeur de 250 000€ avait été volé dans la nuit du 30 au 31 mai dans l'entrepôt de la société de transport à Mantes-la-Jolie - Illustration © infonormandie)
Dans la nuit du 30 au 31 mai dernier, un bus Mercedes-Benz « Citaro », d’une valeur de 250 000 €, a été dérobé dans le dépôt de la société de transport RC Mantois, filiale de la RATP. Le véhicule a ensuite été retrouvé à Pacy-sur-Eure (Eure), où la gendarmerie locale a interpellé un jeune homme, âgé de 19 ans, assoupi sur le volant du bus volé.

Les enquêteurs du Service Local de Police Judiciaire (SLPJ) de Mantes-la-Jolie (Yvelines) se sont rendus sur place pour poursuivre les investigations. Ils ont découvert que le suspect, âgé de 19 ans et résidant à Sartrouville, était déjà connu pour des infractions liées à la conduite sans permis et au vol de véhicules, dont des autobus.

Assoupi au volant à Pacy-sur-Eure

Lors de son audition, le jeune homme, originaire de Sartrouville, a reconnu les faits, expliquant sa fascination pour les bus. Il a raconté avoir aperçu le dépôt de bus au cours de son errance et avoir décidé d’en voler un pour " aller se balader " jusqu'à Évreux, avant de s’arrêter à Pacy-sur-Eure pour se reposer sur le chemin du retour. Il est assoupi sur le volant à l'arrivée des gendarmes.

Le test de dépistage de stupéfiants s’est révélé positif, et des prélèvements de toxicologie ont été effectués. En attendant les résultats, le suspect a été remis en liberté, l’enquête se poursuivant en préliminaire.

 

Plus de 6 600 € de réparations

Ce mardi 25 juin, après réception des résultats de toxicologie, qui se sont avérés négatifs, le jeune homme a répondu à la convocation  des enquêteurs pour être entendu de nouveau. Il a alors été placé en garde à vue pour dégradations volontaires commises sur le bus, le montant des réparations étant estimé à 6 654,81 €.

Interrogé, le suspect a affirmé ne se souvenir d’aucun incident pouvant avoir causé des dégâts sur le véhicule. Une expertise psychiatrique a conclu qu’il était accessible à la sanction pénale.

Finalement, le jeune homme a été déféré au tribunal judiciaire de Versailles. Il a été condamné à six mois d’emprisonnement, sans mandat de dépôt, avec une convocation devant le juge d’application des peines (JAP).

 





              











































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie