EURE

Eure : le coup de force d'un propriétaire pour déloger les locataires de sa maison


Publié le Mardi 9 Janvier 2018 à 10:38

A Heudebouville, près de Louviers, le propriétaire d'une maison n'hésite pas à employer la force pour contraindre ses locataires à partir. Il a été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente d'être jugé en mars prochain.


Une carabine, un revolver et un couteau ont été retrouvés dans un véhicule stationné à proximité de la maison (Photo © Gendarmerie)
Une carabine, un revolver et un couteau ont été retrouvés dans un véhicule stationné à proximité de la maison (Photo © Gendarmerie)
Le samedi 6 janvier dernier, peu avant 22 heures, la gendarmerie est appelée à intervenir au domicile d'une famille résidant dans une maison qu’elle loue à Heudebouville (Eure). D’après ces locataires, le propriétaire de la maison, accompagné d’autres personnes, se seraient introduits armés chez eux, dans une attitude violente et menaçante, afin de les contraindre à partir.

La brigade de gendarmerie de Louviers, le PSIG de Louviers et les sapeurs pompiers interviennent rapidement sur les lieux. A leur arrivée, les militaires découvrent les locataires apeurés dans leur domicile, et constatent que des dégradations y ont été commises. Une des personnes présentes semble par ailleurs avoir pris un coup sur la tête, qui aurait été commis à l'aide d'un cric de voiture.

Des armes retrouvées dans un véhicule

Les gendarmes se rendent dans le même temps chez le propriétaire du logement, qui demeure dans une résidence voisine. Celui-ci est accompagné de son fils et de deux autres jeunes hommes. Le propriétaire déclare avoir effectivement eu une discussion véhémente avec ses locataires, dont il souhaite le départ en raison d’une attitude qu’il juge indélicate. Il reconnaît qu’un simple échange de coups a eu lieu, mais qu’en aucun cas des armes n’auraient été utilisées. Les autres personnes demeurent évasives sur les faits.

Les investigations réalisées par les gendarmes dans le temps de l’intervention permettent de découvrir un véhicule stationné sur la voie publique, à une cinquantaine de mètres du lieu des faits. Or, une carabine, un revolver et un couteau sont visibles à l’intérieur de l’habitacle. Le véhicule ainsi que l’ensemble des armes ont été immédiatement enlevés en vue de leur saisie.

Placés sous contrôle judiciaire

Compte tenu du rapprochement réalisé entre la découverte de ce véhicule et les faits dénoncés, le père de famille, son fils et les deux amis de celui-ci sont successivement placés en garde par les gendarmes de Louviers, appuyés dans leurs investigations par leurs collègues de Gaillon.

Hier, lundi 8 janvier, à l’issue de leur garde à vue, les quatre mis en cause ont  été présentés devant un magistrat du parquet d’Evreux. Il seront jugés par le tribunal correctionnel d’Evreux le 20 mars prochain. Dans l’attente, ils font l’objet d’une mesure de contrôle judiciaire.






infoNormandie












Publicité.

























Suivez-nous sur Facebook