Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



Eure. Tué par un tir policier lors d'une intervention pour violences conjugales à Louviers


Samedi 4 Mai 2024 à 10:43

[Actualisé] - Un homme de 39 ans a été blessé mortellement par un policier, cette nuit à Louviers (Eure). Il aurait menacé sa compagne avec un couteau et blessé son propre frère qui s'interposait, avant de s'en prendre aux forces de l'ordre. Le fonctionnaire à l'origine du tir a été placé en garde à vue pour les besoins de l'enquête.



Un équipage de police secours était intervenu à l'origine au milieu de la nuit pour des violences conjugales  - Illustration © Adobe Stock
Un équipage de police secours était intervenu à l'origine au milieu de la nuit pour des violences conjugales - Illustration © Adobe Stock
Un fonctionnaire de police a été placé en garde à vue dans l'Eure, après la mort d'un homme qui le menaçait, lui et ses collègues, avec une arme blanche, à Louviers.

Les faits ont eu lieu cette nuit de vendredi à samedi, vers 1 h 30 sur la voie publique. Les policiers étaient intervenus pour porter assistance à une femme, menacée par son compagnon.


Il menace sa conjointe et blesse son frère

Appelés pour des violences conjugales, les gardiens de la paix ont pris en charge la femme. C'est alors que le conjoint s'est jeté sur eux avec un couteau qu'il avait déjà utilisé, blessant légèrement son frère qui s'était interposé.

« Un de nos collègues a été contraint de faire usager de son arme », relate Linda Kebbab, secrétaire nationale du syndicat Unité SGP Police-Force Ouvrière, sur son compte X, anciennement Twitter. 

Selon certaines sources, le mis en cause, âgé de 39 ans, était alcoolisé et se serait rué sur l'équipage de police avec son arme.  « Après plusieurs sommations, l'un des agents a tiré sur l'homme, qui est décédé sur place », précise notre confrère France Info.

Le policier a été placé en garde à vue à titre conservatoire, le temps d'établir précisément le déroulement des faits. Deux enquêtes ont été ouverte, un confiée à la police judiciaire de Rouen et la seconde à l’Inspection générale de la police nationale. 

Une  autopsie de la victime est prévue dans les prochains jours à l’institut médico-légal de Rouen. 

 






              











































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie