Dans l’Eure, Saint-Pierre-du-Vauvray s’offre un nouveau look au prix de huit mois de travaux


Vendredi 26 Avril 2019 à 18:14

Sécurité des usagers, accessibilité des personnes à mobilité réduite, végétalisation, cheminement piétonnier, stationnement, éclairage… Le cœur du village a été complètement repensé.



Limitée à 20 km/h, la zone dite de rencontre laisse la priorité à des déplacements doux, à pied ou à vélo - Photo @ CD27
Limitée à 20 km/h, la zone dite de rencontre laisse la priorité à des déplacements doux, à pied ou à vélo - Photo @ CD27
Les travaux d’aménagement du centre-bourg de Saint-Pierre-du-Vauvray, dans l’Eure, viennent d’être inaugurés. Après huit mois de chantier et 1 million d’euros d’investissements, la Grande Rue et le parvis sont méconnaissables.

A deux pas de Louviers et de Val-de-Reuil, Saint-Pierre-du-Vauvray compte près de 1300 habitants et une bonne vingtaine de commerces. Traversée par une route très fréquentée des automobilistes, la commune devait faire face à des problèmes de parking, de sécurité mais aussi à un manque de confort pour la vie locale en centre-bourg.

Difficulté d’accès aux commerces, difficulté de stationnement, incohérence des espaces situés à proximité de la mairie… donnent naissance au projet d’aménagement du centre-bourg de la commune, projet inscrit au contrat de territoire 2014-2020.

L’atout charme d’un gros bourg

Inauguration en présence d’Alain Loêb, maire de la commune, Virginie Séné-Rouquier, sous-préfète des Andelys, Bernard Leroy, président de la CASE et Daniel Jubert, conseiller départemental du canton de Louviers (Photo @ CD27).
Inauguration en présence d’Alain Loêb, maire de la commune, Virginie Séné-Rouquier, sous-préfète des Andelys, Bernard Leroy, président de la CASE et Daniel Jubert, conseiller départemental du canton de Louviers (Photo @ CD27).
Ce vendredi 26 avril, après huit mois de travaux qui se sont terminés en décembre dernier, le cœur tout neuf de Saint-Pierre-du-Vauvray a été inauguré en présence d’Alain Loêb, maire de la commune, Virginie Séné-Rouquier, sous-préfète des Andelys, Bernard Leroy, président de la CASE et Daniel Jubert, conseiller départemental du canton de Louviers (Photo @ CD27).

Près de 8 000 m2 ont été rénovés afin de sécuriser les flux, créer du stationnement, végétaliser et enjoliver le centre du village tout en garantissant l’accessibilité à tous les usagers. « Cette opération redonne de l’attractivité et du charme à une commune identifiée comme un pôle d’équilibre pour ce territoire », a souligné Daniel Jubert, conseiller départemental du canton de Louviers, lors de l’inauguration.

Des travaux bien visibles

De l’entrée du village par le nord jusqu’à la place de la mairie en passant par le carrefour giratoire, l’esplanade devant la poste ou les espaces de stationnement, les aménagements ont nécessité un investissement de près d’1 million d’euros subventionné à hauteur de 400 000 € par le Département. Entièrement repensée, la Grande Rue se déroule désormais en espace ouvert, sans contrainte, pour rendre accessibles les commerces aux personnes à mobilité réduite.

Limitée à 20 km/h, la zone dite de rencontre laisse la priorité à des déplacements doux, à pied ou à vélo. Les traitements de la chaussée (pavés, caniveaux…) poussent les véhicules à ralentir.

Plusieurs arbres, mis en valeur par de l’éclairage, ont été plantés et des parkings ont été créés pour limiter le stationnement dans la rue principale.

Le parvis de l’hôtel de ville, pavé et végétalisé, offre un lieu de rencontre propice aux festivités tandis que des cheminements naturels invitent à se diriger vers la salle des fêtes et le quartier de la laiterie.

En chiffres

· 8 mois de travaux

· 75 000 pavés (1/3 de la surface)

· 44 charmes et de nombreux végétaux, arbustes et vivaces

· Éclairage public : 16 spots et 5 mâts

· Mobilier urbain : 6 appuis vélos, 2 bancs en granit, 6 corbeilles à papier, 6 jardinières

· 3 places PMR et une accessibilité à la mairie et aux commerces

· 1 arrêt de bus

Plan de financement

Coût total des travaux : 982 000 €
· Commune : 221 000 €

· Agglomération Seine-Eure : 221 000 €

· Département : 400 000 € (au titre des Aménagements Urbains Paysagers - AUP)

· État : 140 000 € (au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux - DETR)




















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook