Dans l'Eure, 35 marchés de plein air autorisés à ouvrir par dérogation du préfet


Jeudi 26 Mars 2020 - 18:27

Le préfet de l'Eure a complété ce vendredi 27 mars la liste des communes autorisées à ouvrir leur marché. Elles sont désormais trente-cinq à bénéficier d'une dérogation



Pacy-sur-Eure : le marché hebdomadaire du jeudi est désormais interdit  - Photo © infoNormandie
Pacy-sur-Eure : le marché hebdomadaire du jeudi est désormais interdit - Photo © infoNormandie
Une première liste des marchés autorisés par dérogation par arrêté préfectoral a été publiée ce jeudi soir par la préfecture de l'Eure.  A ce jour (vendredi 27 mars) trente-cinq communes sont concernées par ces ouvertures dérogatoires, conditionnées aux mesures d'hygiène et de distanciation sociale énumérées dans les arrêtés préfectoraux :
 
  • APPEVILLE-ANNEBAULT
  • BOURNEVILLE
  • BOSC DU THEIL*
  • CANAPPEVILLE
  • CHARLEVAL
  • CONCHES EN OUCHE
  • CROIX SAINT-LEUFROY*
  • DOUAINS*
  • EPAIGNES
  • EZY-SUR-EURE
  • FLEURY SUR ANDELLE
  • GASNY
  • GRAND-BOURGTHEROULDE*
  • HONDOUVILLE
  • IVRY LA BATAILLE
  • LA BARRE EN OUCHE
  • LA FERRIERE SUR RISLE
  • LA NEUVE LYRE
  • LANDEPEREUSE
  • LE VAUDREUIL
  • LIEUREY
  • MARTAINVILLE*
  • MENILLES
  • MONTREUIL L'ARGILLE
  • QUILLEBEUF-SUR-SEINE
  • QUITTEBEUF
  • RUGLES
  • SAINT GEORGES du VIEVRE
  • SAINT GERMAIN LA CAMPAGNE
  • SAINT OUEN DU TILLEUL
  • SAINT PIERRE DE VAUVRAY
  • SAINT-MACLOU
  • SERQUIGNY
  • THIBERVILLE
  • TILLIERES SUR AVRE
* Les communes signalées par un astérisque sont les dernières autorisées par le préfet, en date du vendredi 27 mars. 
 

La fermeture  des marchés de plein air fait partie des nouvelles mesures annoncées en début de semaine par Edouard Philippe, pour renforcer la lutte contre la propagation du coronavirus. « Il sera permis aux préfets, sur avis des maires, de déroger à cette interdiction », avait indiqué le premier ministre. 

Dès l'annonce gouvernementale, plusieurs municipalités ont annoncé sans attendre la fermeture de leurs marchés. Tel a été le cas de la ville de Vernon, où le ministre Sébastien Lecornu a été réélu au premier tour des élections municipales :
  A Evreux, le maire Guy Lefrand, s'est vu refuser par le préfet la possibilité de maintenir ouverts les marchés de sa ville. Ils ont donc été fermés sans autre forme de recours, au grand dam des commerçants non sédentaires.

A Pacy-sur-Eure, le marché hebdomadaire du jeudi n'a pas été autorisé à s'installer. « Conformément aux dispositions gouvernementales, je vous informe que le marché de Pacy-sur-Eure ne sera plus autorisé à compter du jeudi 26 mars et ce jusqu’à nouvel ordre », peut-on lire sur le site de la commune.

Accueil Accueil