A Vernon, la façade d'un hôtel désaffecté s'effondre : la propriétaire relogée par la mairie


Publié le Dimanche 9 Janvier 2022 à 17:21

La façade de la maison en pan de bois s'est effondrée sur 10 m2. Un périmètre de sécurité a été mis en place et la mairie a pris un arrêté de péril imminent



Les sapeurs-pompiers, dont une équipe spécialisée en sauvetage-déblaiement, ont été dépêchés sur les lieux pour procéder à des reconnaissances et s'assurer qu'il n'y avait aucune victime - Illustration © infoNormandie
Les sapeurs-pompiers, dont une équipe spécialisée en sauvetage-déblaiement, ont été dépêchés sur les lieux pour procéder à des reconnaissances et s'assurer qu'il n'y avait aucune victime - Illustration © infoNormandie
La façade d'un ancien hôtel désaffecté situé rue Potard, à Vernon (Eure) s'est partiellement effondré ce dimanche après-midi. Aucune victime n'est à déplorer.

Les sapeurs-pompiers ont été prévenus à 14h48 que la façade d''une maison de ville à pans de bois comprenant un étage et des combles était lézardée et effondrée sur une surface de 10 m2 environ. Le même phénomène s'était déjà produit sur ce bâtiment déjà récemment.

La propriétaire va devoir évacuer les lieux

Une équipe spécialise en sauvetage-déblaiement du service départemental d'incendie et de secours (Sdis27) a été dépêchée sur place. Après avoir effectuée une première reconnaissance et s'être assuré qu'il n'y avait personne à l'intérieur, les secours ont mis en place un périmètre de sécurité. 

La partie de l'hôtel où vit la propriétaire n'a pas été impacté par le sinistre. Mais pour des raisons de sécurité, cette dernière va devoir quitter les lieux pour être relogée provisoirement par les services de la mairie. 

Arrêté de péril imminent

Venu constater les dégâts, l'élu de permanence a pris sans délai un arrêté de péril imminent. Un expertise du bâtiment par un architecte devrait être ordonnée. Par ailleurs, le parking d'une résidence privée située dans le périmètre a été fermé pour des raisons de sécurité.

L'intervention a mobilisé treize sapeurs-pompiers.