L'INFO EN CONTINU


A Rouen, une famille kosovare menacée d'expulsion "à tout moment" selon RESF



@infoNormandie
Publié le Vendredi 7 Février 2014 à 13:54




RESF entend s'opposer à la mesure d'expulsion prise par le préfet de Seine-Maritime (Photo d'illustration)
RESF entend s'opposer à la mesure d'expulsion prise par le préfet de Seine-Maritime (Photo d'illustration)
SEINE-MARITIME - La famille Ukzmali, composée d’un couple et de ses trois enfants, a fui le Kosovo parce qu’ils étaient en danger de mort. Réfugiée à Rouen depuis quelques mois, elle fait l'objet d'une mesure d'expulsion "à tout moment", affirme le Réseau éducation sans frontières (RESF) de Seine-Maritime.
 
« Les enfants sont tous scolarisés à Rouen: Lirim est au collège Georges Braque, Elira est au collège Fontenelle, Lorena est à l’école maternelle Guillaume Lion », précise RESF qui entend mobiliser l'oipinion public pour s'opposer à un arrêté pris par le préfet.
 
La famille est arrivée en France en juillet 2013. Repérée en Hongrie, « elle s'est vu refuser le droit de demander l’asile en France ». Ce sont des victimes du règlement Dublin 3 qui oblige à demander l'asile dans le premier pays par lequel un réfugié a transité pour parvenir sur le territoire de l'UE.
 
Recours devant la cour d'appel de Douai
 
« La mère et la fille très traumatisées par les menaces subies au Kosovo sont toutes les deux suivies en psychiatrie. Mme Ukzmali a dû être hospitalisée. Son état est très grave comme l’attestent les certificats médicaux », souligne l'association, précisant qu'un recours pour refus de séjour est actuellement devant la cour d’appel de Douai.

« Mercredi 5 février, le préfet a pris un arrêté de réadmission en Hongrie et les a assignés à résidence. Ils risquent l’expulsion à tout moment, RESF s’opposera à tout éloignement et luttera pour qu’ils obtiennent leur régularisation ».

DERNIERE MINUTE : La préfecture reviendrait sur sa décision d'expulser la famille Ukzmali vers la Hongrie, indique, à InfoNormandie, Chantal Czernichow, militante de RESF. «  Nous attendons la confirmation écrite ». Ces réfugiés Kosovars seraient ainsi autoriser à « faire une demande d'asile en France », selon elle.







           

























Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook