Un homme tué de 7 coups de couteau au camping de l'Aulnaie à Dangu, près de Gisors dans l'Eure


[ACTUALISE] - Le drame s'est déroulé au milieu de la nuit. La victime, un pêcheur de 34 ans a été frappée dans le dos. Un suspect, un homme, a été placé en garde à vue pour "homicide volontaire", ainsi que deux témoins des faits, un homme et une femme



Par infoNormandie - Dimanche 28 Mars 2021 à 10:01


Le drame s'est déroulé au bord de l'étang réservé à la pêche, à proximité du camping municipal de l'Aulnaie - Illustration © Google Maps
Le drame s'est déroulé au bord de l'étang réservé à la pêche, à proximité du camping municipal de l'Aulnaie - Illustration © Google Maps
Un homme âgé de 34 ans est décédé après avoir reçu au moins sept coups de couteau dans le dos. Le drame s'est déroulé au milieu de la nuit au bord d'un étang à proximité du terrain de camping municipal de l'Aulnaie à Dangu, une commune proche de Gisors, dans l'Eure. 

Les sapeurs-pompiers ont été alertés peu avant 23h30. Malgré les soins prodigués sur place par les secours, la victime a été déclarée décédée par le médecin du Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) de Gisors. 

Le meurtrier présumé en garde à vue

La gendarmerie de Gisors a été chargée des premières constatations. La cellule d'identification criminelle s'est déplacée afin de procéder à des relevés de traces et indices. 

Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue, a confirmé ce matin à infoNormandie la substitute de permanence du parquet d'Evreux. Il s'agit d'un homme d'une vingtaine d'années en résidence sur le camping. Deux autres personnes, un homme et une femme, ont également été placés sous le régime de la garde à vue pour être entendus sur le déroulement des faits dont ils ont été témoins. 

Une altercation entre les deux hommes

Selon nos informations, la victime, originaire de Chaumont-en-Vexin, se trouvait au bord de l'étang réservé à la pêche à la carpe, une activité qui se pratique la nuit. C'était un pêcheur habitué des lieux, qui possédait un permis, souligne le maire de la commune, Gilles Delon, lequel s'est rendu sur les lieux du drame.

Une altercation aurait éclaté dans la nuit pour une raison indéterminée entre les deux hommes, en présence de témoins. 

Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire. Une autopsie a été ordonnée, indique la magistrate de permanence. Elle devrait avoir lieu dans les prochaines heures.
 




         Partager Partager