FAITS DIVERS

Seine-Maritime : une jeune automobiliste sans permis arrêtée pour la 4ème fois ivre au volant


infoNormandie - Samedi 14 Avril 2018 à 09:23

Depuis près d'un an, elle conduisait malgré une suspension de permis. Elle a été interpellée le week-end dernier près du Havre par les gendarmes du peloton motorisé de Saint-Romain-de-Colbosc (Seine-Maritime) après un refus d'obtempérer et alors qu'elle était ivre au volant.


Le dépistage a révélé un taux de 2,32 g dans le sang (Illustration © Gendarmerie/Facebook)
Le dépistage a révélé un taux de 2,32 g dans le sang (Illustration © Gendarmerie/Facebook)
Une femme de 21 ans comparaîtra en août prochain devant le tribunal correctionnel du Havre (Seine-Maritime) pour une série d'infractions au code la route : refus d'obtempérer, défaut de permis, conduite sous l'empire d'un état alcoolique...

Les faits qui lui sont reprochés remontent au week-end dernier, près du Havre. Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes du peloton motorisés de Saint-Romain-de-Colbosc procèdent à un contrôle d'alcoolémie sur la route départementale 31, à Epouville, entre 23 heures et 2 heures. 

Elle s'enfuit à pied et se cache dans un fossé

Peu avant de lever l'opération, ils sont amenés à vérifier le taux d'alcoolémie d'une automobiliste. La conductrice, âgée de 21 ans, stoppe sa voiture à l'injonction des gendarmes et se prête sans difficulté au dépistage. L'éthylotest vire rapidement au vert (positif).

Brusquement, la conductrice, toujours au volant, enclenche une vitesse et démarre en trombe. Sa fuite ne va pas durer longtemps : un gendarme a le réflexe de jeter un "stop- tick" (une herse déployable) sous les roues de son véhicule lequel s'immobilise 200 mètres plus loin avec un pneu crevé.

La jeune femme ne perd pas son sang froid : elle s'enfuit en courant pour échapper aux militaires. Elle est finalement retrouvée allongée de tout son long dans un fossé où elle tente de se dissimuler. La jeune femme est interpellée et ramenée à la gendarmerie où elle souffle à 0,82 mg par litre d'air expiré, soit 1,64 g d'alcool dans le sang.

Contrôlée pour la 4ème fois ivre au volant

Lors des vérifications, avant son placement en cellule de dégrisement, les gendarmes s'aperçoivent que le permis de la jeune femme est suspendu par décision de justice depuis le mois de mai 2017. Ayant refusé de passer un examen médical, elle n'a pas pu récupérer le précieux sésame et conduit donc depuis sans permis.

L'examen de son "dossier" fait également apparaître qu'elle a déjà été, par le passé, verbalisée à trois reprises pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique et a été placée en garde à vue quelques jours plus tôt au commissariat du Havre pour des faits similaires. 







FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS