Seine-Maritime : les receleurs tentent de revendre la moto volée via Le Bon Coin


Mardi 16 Juillet 2019 à 14:42

Les revendeurs de la Yamaha, volée à un habitant de Sahurs, ont été piégés par leur victime. La brigade anti-criminalité était aussi au rendez-vous sur le lieu de la transaction



Les policiers de la brigade anti-criminalité sont eux aussi venus au rendez-vous à Darnétal - Illustration
Les policiers de la brigade anti-criminalité sont eux aussi venus au rendez-vous à Darnétal - Illustration
Deux habitants de Darnétal (Seine-Maritime) ont été placés en garde à vue pour recel de vol, à savoir une moto de cross Yamaha. Les deux hommes, âgés de 26 et 32 ans, ont tenté de revendre le deux-roues sur le Bon Coin, mais sont tombés sur le propriétaire de la machine volée.

Un habitant de Sahurs, âgé de 30 ans, prend contact avec les services de police pour signaler que sa moto de cross, volée quelques jours plus tôt, est en vente sur le site Le Bon Coin. Il indique l’avoir reconnue formellement en raison de sa couleur bleue et blanche. La victime précise avoir pris rendez-vous avec le pseudo-vendeur. La transaction aura lieu le lundi 15 juillet à 10h45. 

La transaction tourne court, la police est là

Un équipage de la brigade anti-criminalité (Bac) est mis dans la confidence, et assistera de loin, c’est-à-dire discrètement, à la rencontre. A l’heure fixée, deux hommes arrivent à bord d’une Peugeot 307 et déclarent que la Yamaha est à l’abri dans un garage un peu plus loin.

Le soi-disant vendeur invite donc le supposé acheteur à le suivre jusqu’à ce garage. Arrivé sur place, il sort la moto bleue et blanche et la présente à l’acheteur. Pas de doute, pour ce dernier il s’agit bien de la sienne. Tout va alors très vite : les policiers en civil de la BAC sortent de « l’ombre » et interpellent le vendeur et son complice.

En garde à vue, les deux receleurs disent avoir acheté 500€ la moto sur Le Bon Coin et ignorer qu’elle avait été volée. L’examen du deux roues permet de constater que les numéros de moteur et de série ont été limés.

























AGENDA










Suivez-nous sur Facebook