Le corps d’un homme de 42 ans découvert à Blangy-sur-Bresle, en état de décomposition


Publié le 01/08/2019 à 17:49

La mort remonterait à deux ou trois semaines. Rien ne permettrait de privilégier la piste criminelle à ce stade de l’enquête, selon nos informations



Des investigations de police technique et scientifique ont été réalisées par les gendarmes de la CIC de Rouen - illustration @ gendarmerie/Facebook
Des investigations de police technique et scientifique ont été réalisées par les gendarmes de la CIC de Rouen - illustration @ gendarmerie/Facebook
Le corps en état de décomposition d’une homme de 42 ans a été découvert par les sapeurs-pompiers dans un appartement à Blangy-sur-Bresle, en Seine-Maritime.

Les secours ont été avisés mercredi 31 juillet en début de soirée (vers 19 heures) par une femme inquiète de ne plus avoir de nouvelles de son ex-compagnon depuis bientôt un mois, date de leur séparation.

Pas de traces suspectes

Sur place, les pompiers ont procédé à ce qu’ils appellent dans leur jargon à une « ouverture de porte ». C’est ainsi qu’en pénétrant dans le logement ils ont découvert le corps recroquevillé du quadragénaire, en état de putréfaction.

Selon les premières constatations effectuées par les gendarmes de la cellule d’identification criminelle (Cic) de Rouen, aucune trace suspecte de lutte n’a été observée dans l’appartement qui était fermé de l’intérieur. Autant d’éléments qui permettraient d’écarter, à ce stade de l’enquête, la piste criminelle.

La mort remonterait à 2 ou 3 semaines

Une autopsie du corps a été ordonnée par le parquet de Dieppe. Elle devrait permettre d’établir les causes de la mort, qui pourrait remonter à deux ou trois semaines, selon une source judiciaire.<br /><br />L’enquête est confiée à la brigade de Blangy-sur-Bresle.






















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook