Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


L’auteur d’une alerte à la bombe interpellé à Rouen s’intéressait à la fabrication d’explosifs


Un mineur de 15 ans, interpellé à Rouen, a reconnu être l’auteur d’une alerte à la bombe visant le lycée Blaise-Pascal. Il a fait l’objet d’un placement éducatif dans l’attente de son jugement le 9 avril


Publié le 28/01/2024 à 19:21


Un adolescent de 15 ans a reconnu être l’auteur d’une fausse alerte a la bombe visant le lycée Blaise-Pascal, à Rouen, le 22 janvier dernier. Le jeune homme, originaire de l’agglomération, a été identifié  et interpellé par la police le jeudi 25 janvier et placé en garde a vue.

Une procédure avait été ouverte à la suite de cette alerte à la bombe qui avait été adressée par mail à l’établissement scolaire de la rue des Emmurés (photo).

Il s’intéressait a la fabrication d’explosifs

Les investigations avaient été confiées par le parquet à la direction de la criminalité organisée et spécialisée de la direction interdépartementale la police nationale de Rouen.
 
L’auteur présumé des faits, longuement entendu par les enquêteurs, a finalement passé aux aveux.
« La perquisition effectuée à son domicile a également permis d’établir que ce jeune homme s’intéressait sur internet à la fabrication des explosifs et avait acquis divers composants nécessaires à la fabrication de la poudre noire utilisée pour la fabrication de détonateurs », a indiqué le procureur de la République, Fréderic Teillet, dans un communiqué. 

Jugé le 9 avril prochain

« Il n’est toutefois pas établi à ce stade, une quelconque volonté de fabriquer et encore moins d’utiliser un engin explosif », précise le magistrat qui fait état de la saisie également d’armes blanches au domicile familial.

L’adolescent a été présenté à un magistrat du parquet de Rouen à l’issue de sa garde à vue le 27 janvier. Il a fait l’objet d’une convocation devant le tribunal pour enfant pour le 9 avril prochain « pour y être jugé des faits de fabrication d’élément ou substance destiné à entrer dans la composition d’un produit explosif, détention sans motif légitime de substance ou produit explosif et divulgation d’information fausse afin de faire croire à une destruction dangereuse», détaille le procureur.

Placé dans un centre éducatif

Dans l’attente de cette audience, le juge des enfants a ordonné pour ce mineur, à la demande du parquet, un placement éducatif dans le cadre d’une mesure éducative judiciaire provisoire.

« L’intéressé n’était juridiquement pas susceptible de se voir imposer de contrôle judiciaire au regard de son âge, de l’absence d’antécédent et de la nature des infractions reprochées », observe Frédéric Teillet.
 





              

Réactions et commentaires



Travaux sur la RN13 à Pacy-sur-Eure : des perturbations à prévoir jusqu’en août

Vendredi 8 Mars - 17:14

Seine-Maritime. Travaux d’enrobés à Valliquerville : déviation de la RD 6015 durant quatre nuits

Jeudi 7 Mars - 17:06

A13 : les travaux de rénovation du viaduc de Criquebeuf (Eure) vont durer six mois

Jeudi 7 Mars - 09:51

Tunnel de la Grand'Mare à Rouen : les travaux de modernisation entraînent la fermeture de la RN28 la nuit

Vendredi 17 Novembre - 16:03

RN31 à Rouen : la bretelle d’accès à la RN28 fermée toute une nuit

Mardi 8 Août - 10:28
-----------------------------



QR Code pour télécharger l'application infoNormandie