Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



Fécamp : une culture de cannabis découverte à son domicile après un banal contrôle routier


Mercredi 13 Septembre 2023 à 11:49

Onze plants de cannabis ont été saisis par la police lors de la perquisition au domicile d'un Fécampois arrêté un peu plus tôt pour conduite sans permis et sous l'emprise de stupéfiants



Onze plants de cannabis ont été décoiuverts dans l'appartemen,t - Illustration, © Pïxabay
Onze plants de cannabis ont été décoiuverts dans l'appartemen,t - Illustration, © Pïxabay
Un banal contrôle routier a valu à un automobiliste fécampois de se retrouver placé en garde à vue au commissariat de Fécamp (Seine-Maritime) pour conduite sans permis et détention et usage de stupéfiants.

Cet homme de 37 ans a été interpellé, jeudi 7 septembre, alors qu’il conduisait malgré l’annulation de son permis. Soumis par la même occasion aux dépistages alcool et stupéfiants, le premier s'est avéré négatif, en revanche le test salivaire s'est révélé positif au cannabis. Le véhicule a été immobilisé et son propriétaire emmené au commissariat pour d'autres vérifications. 

Il cultivait du cannabis dans son logement

Une perquisition a été effectuée dans la foulée au domicile du trentenaire et a amené les policiers à découvrir dans une des pièces du logement une chambre de culture aménagée. Une dizaine de plants de cannabis ont ainsi été saisis ainsi que le matériel destiné à sa culture (ventilateur, lampes de culture, conduite d'aération…) Le matériel a été placé sous scellé pour les besoins de l'enquête.

En garde à vue, il a reconnu être un consommateur régulier de cannabis. Il fume des joints chaque jour afin de soulager ses angoisses en raison de son état dépressif, aurait-il affirmé aux enquêteurs.

Convoqué en justice en mai prochain

Le mis en cause a été remis en liberté à l'issue de sa garde à vue. Il s'est vu notifier une convocation en vue d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité pour le 21 mai 2024, doublée d'une convocation par officier de police judiciaire au cas où il ne se présenterait pas à la première convocation.

D'ores et déjà, le parquet a ordonné qu'il soit procédé rapidement à une enquête sociale de l'intéressé.





              











































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie