Eure : un homme tué dans un accident de la route, un autre blessé grièvement, près de Beuzeville


Le drame est survenu dans la soirée d'hier, dimanche, sur une route départementale de l'Eure, à Manneville-la-Raoult. Dans le véhicule, seul en cause, le conducteur a succombé à ses blessures, le passager est grièvement blessé



Par infoNormandie - Lundi 17 Mai 2021 à 09:47


Les secours ont tenté de réanimer le conducteur qui était en arrêt cardio-respiratoire à leur arrivée - Illustration
Les secours ont tenté de réanimer le conducteur qui était en arrêt cardio-respiratoire à leur arrivée - Illustration
Un homme est mort et un autre a été blessé grièvement dans un accident de la circulation, qui s’est produit dans la soirée d’hier, dimanche 16 mai, à Manneville-la-Raoult près de Beuzeville (Eure).

Les deux victimes, originaires du Calvados, étaient à bord d’une Renault Clio 16S qui circulait sur la route départementale 104, à la frontière de l'Eure et du Calvados. Pour une raison que la gendarmerie va tenter d’établir, le conducteur, un homme de 37 ans, a perdu le contrôle du véhicule, seul en cause.

Le conducteur n’a pu être réanimé

A leur arrivée, les secours ont dénombré deux blessés graves. Dans le choc, l’un d’eux - le conducteur - avait été éjecté. En arrêt cardio respiratoire, les sapeurs-pompiers lui ont procédé à un massage cardiaque mais ne sont pas parvenus à le réanimer. Le décès a été déclaré sur place par le médecin du SMUR.

Le passager, un homme de bientôt 39 ans, a été pris en charge et transporté, en urgence absolue (blessé grave) vers le CHU de Caen par Dragon 76, l’hélicoptère de la sécurité civile basé près du Havre.

Ce dernier serait le propriétaire de la pisciculture située dans une commune voisine de Manneville-la-Raoult, à une centaine de mètres du lieu du drame, selon une source proche de l’enquête.

Deux femmes, choquées, conduites à l’hôpital

Deux femmes, de 35 et 60 ans, membres de la famille, venues sur les lieux de l’accident ont été prises en charge par les secours : fortement choquées elles ont été transportées à l’hôpital de Pont-Audemer.

La route a été coupée et déviée à la circulation le temps de l’intervention qui a mobilisé notamment onze sapeurs-pompiers, de Beuzeville, Pont-Audemer et Cormeilles des secours.

Ce sont les gendarmes de la communauté de brigades de Beuzeville (compagnie de Pont-Audemer) qui ont été chargés des constatations et de l’enquête.