Vol par fausse qualité : un homme de 85 ans délesté de plusieurs centaines d’euros à Lillebonne


Publié le 17/11/2021 à 15:37 - mis à jour le 18/11 - 00:24

Deux supposés employés de la Poste venus proposer un calendrier ont dérobé à un octogénaire une enveloppe contenant une partie de ses économies




Ne pas laisser entrer chez soi un inconnu, quelque soit le motif invoqué, est la première recommandation des services de police ou de gendarmerie - Illustration © iStock
Ne pas laisser entrer chez soi un inconnu, quelque soit le motif invoqué, est la première recommandation des services de police ou de gendarmerie - Illustration © iStock
Un habitant de Lillebonne (Seine-Maritime) a été délesté de plusieurs centaines d’euros par de faux vendeurs de calendriers.

Lundi 15 novembre, vers 10 heures, deux inconnus sonnent à la porte d’un homme âgé de 85 ans. Ils déclarent être employés à La Poste et venir proposer un calendrier.

Confiant, l’octogénaire les fait entrer dans son domicile. Il extirpe alors de sa poche une enveloppe contenant de l’argent et sort un billet en échange d’un calendrier. Tandis que l’un des individus discute avec le vieil homme, le complice en profite pour lui dérober l’enveloppe qu’il a remis dans sa poche.

Plusieurs centaines d'euros

Dans l’impossibilité de réagir en raison de difficultés pour se déplacer, la victime n’a pu faire autrement que de laisser partir les voleurs. L’enveloppe contenait plusieurs centaines d’euros, selon la déclaration de l’octogénaire qui a signalé les faits à la police et déposé plainte.

Une enquête pour vol par fausse qualité a été ouverte et confiée à la sûreté urbaine du commissariat de Bolbec.

Les recommandations de la police

Ce type de vol est malheureusement courant, mais il connaît une recrudescence en fin d’année avec la vente des calendriers.

Les victimes sont le plus souvent les personnes vulnérables qui, parfois par excès de confiance, ouvrent leur porte à des inconnus mal intentionnés. La police appelle donc une fois de plus à la vigilance et à prendre un minimum de précautions, comme ne pas les laisser pénétrer une personne dans votre domicile quelque soit le motif invoqué. 

En cas de doute, il ne faut pas hésiter à contacter les services de police ou de gendarmerie en composant le 17 ou le 112 sur son téléphone.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici