Violent incendie à Grand-Quevilly : un feu de voiture se propage à huit maisons mitoyennes


Publié le Jeudi 26 Mai 2022 à 08:42

SEINE-MARITIME. L'incendie a fait des dégâts considérables. Il est parti d'une voiture en stationnement et s'est propagé à la façade puis à la toiture de huit maisons mitoyennes, dans un lotissement locatif situé rue Ampère à Grand-Quevilly. Il n'y a pas de blessé



Huit maisons ont été plus ou moins fortement endommagées par l'incendie qui s'est déclaré au niveau d'une voiture vers 2 heures ce matin - Photo @ Nicolas Rouly/Facebook
Huit maisons ont été plus ou moins fortement endommagées par l'incendie qui s'est déclaré au niveau d'une voiture vers 2 heures ce matin - Photo @ Nicolas Rouly/Facebook
De gros moyens de lutte contre l’incendie ont été engagés cette nuit de jeudi par le service départemental d’incendie et de secours (Sdis76) à Grand-Quevilly, en Seine-Maritime. Une soixantaine de sapeurs-pompiers équipés de vingt-cinq engins ont été mobilisés à partir de 2 heures ce matin (ils sont toujours sur place à cette heure) pour venir à bout d’un violent feu de voiture, qui s’est propagé à la façade et à la toiture d’une habitation accolée puis à sept autres maisons, rue Ampère.

La toiture commune de huit maisons embrasée

C’est donc le feu d'une voiture stationnée à proximité qui a déclenché ce violent incendie en deuxième partie de la nuit. Malgré les moyens déployés, les secours n’ont pu, dans un premier temps, enrayer la propagation des flammes.
« La toiture commune des 8 habitations est encore actuellement embrasée par légers points chauds. La propagation se réalise par des éléments architecturaux en bois sous du shingle », indiquait à 6h30 un officier du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) soit plus de quatre heures après le début de l’intervention.

Vingt habitants mis à l'abri dans un gymnase

Quatre lances à incendie sont entrées en action par intermittence pour éteindre les points chauds alors que les secours procédaient au dégarnissage de la façade.

Des équipes spécialisées en risques bâtimentaires et en sauvetage-déblaiement ont été mobilisées.

Aucune victime n’est à déplorer, mais vingt habitants  dont les maisons, accolées les unes aux autres, sont impactées par le sinistre ont été évacués et pris en charge par la mairie qui a ouvert une salle du gymnase Eric-Tabarly  pour les abriter. Pour des raisons de sécurité, le gaz et l'électricité ont été coupés dans le lotissement et un périmètre de sécurité a été mis en place le temps des opérations de secours.

Le maire de la ville réagit

« Plusieurs pavillons locatifs ont été détruits ou endommagés par la propagation d’un feu de véhicule. Accident ou vengeance ciblée? L’enquête en cours le dira », a réagi le maire de Grand-Quevilly Nicolas Rouly sur sa page Facebook  en tout début de matinée. Pour le premier magistrat de la ville, le plus important dans l'immédiat est « d’accompagner les familles qui ont perdu leur logement, pour certaines définitivement, pour d’autres provisoirement ».
 




              






















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici

Publicité