Violences conjugales réciproques à Évreux : le parquet classe l’affaire



Mis en ligne le Mercredi 12 Août 2020 à 18:54



Les deux conjoints ont été renvoyés dos à dos - illustration @ Pixabay
Les deux conjoints ont été renvoyés dos à dos - illustration @ Pixabay
Un homme de 59 ans et sa compagne de 35 ans ont été placés en garde à vue hier, mardi, pour violences réciproques.

Le couple s’est présenté vers 17 heures à l’accueil de l’hôtel de police d’Évreux, pour déposer plainte chacun de leur côté en déclarant avoir été victime de violences de la part de l’autre, en début d’après-midi.

Renvoyés dos à dos

L’homme a ainsi présenté aux policiers un certificat médical faisant état de huit jours d’incapacité temporaire totale de travail. La femme, elle, a remis un certificat avec dix jours d’ITT.

Tous les deux ont finalement été interpellés et placés en garde à vue le temps de démêler l’histoire et de déterminer la part de chacun dans ces violences.

Sur instruction du magistrat du parquet, les deux mis en cause ont été renvoyés dos à dos et l’affaire a été classée sans suite.



        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître