Un tripot clandestin démantelé en Seine-Maritime : trente personnes interpellées au Havre


La police havraise a fait une descente dimanche soir dans une "maison de jeux clandestine". L’organisateur a écopé de 12 mois de prison avec sursis et de 15 000€ d’amende


Publié le Lundi 25 Janvier 2021 à 17:38

Les joueurs de poker se réunissaient en plein couvre-feu dans le centre-ville du Havre - Illustration © iStock
Les joueurs de poker se réunissaient en plein couvre-feu dans le centre-ville du Havre - Illustration © iStock
Coup de filet dans le milieu des jeux clandestins. Les policiers du Havre, en Seine-Maritime, ont interpellé trente personnes dans la soirée d’hier, dimanche 24 janvier, dans un appartement du cours de la République servant, notamment, de salle de poker.

Les forces de l’ordre sont intervenues vers 22 heures, en plein couvre-feu et alors que les mesures sanitaires interdisent tout rassemblement, à fortiori dans le cadre de ce qu'il est convenu d'appeler un tripot.

La sûreté urbaine a été chargée d’auditionner les interpellés et d’identifier le ou les organisateurs de cette soirée clandestine.

12 mois de prison avec sursis

Selon nos informations, les policiers enquêtaient depuis plusieurs semaines sur ce tripot : écoutes téléphoniques, surveillance, filatures...

Outre l’interpellation de 30 mis en cause, les enquêteurs ont saisi 8 625€ et 19 000€ lors des perquisitions.

Identifié, l’organisateur de ces soirées clandestines, un Havrais de 21 ans, a été jugé en comparution immédiate : il a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 15 000€ d’amende par le tribunal judiciaire du Havre.