Un faux billet "movie money" intercepté près de Rouen, une femme de 72 ans en garde à vue


Publié le 14/10/2019 à 12:12

Les "movie money" sont des imitations grossières de billets de banque, de 20 et 50€. Les principales victimes ce cette fausse monnaie sont les commerçants. Exemple, à Darnétal, où une septuagénaire a tenté de payer ses achats avec un de ces billets de cinéma



Deux annotations permettent de déceler le faux billet : la mention "movie money" sous le drapeau européen et l'inscription en anglais (à la verticale) : This is not legal, it is to be used for motion props  - Illustration
Deux annotations permettent de déceler le faux billet : la mention "movie money" sous le drapeau européen et l'inscription en anglais (à la verticale) : This is not legal, it is to be used for motion props - Illustration
Une femme de soixante-douze s’est retrouvée pour quelques heures en garde à vue à l’hôtel de police de Rouen, soupçonnée d’avoir tenté d’écouler un faux billet. Elle a finalement été remise en liberté et l’affaire a été classée sans suite par le parquet.

Vendredi 11 octobre, peu avant 17 heures, la septuagénaire se présente à la caisse du magasin Intermarché à Darnétal, dans la banlieue de Rouen. Elle donne un billet de 20€ à la caissière pour payer une bouteille de champagne et de la bière. Il s’avère que le billet est faux : il s’agit d’un «  Movie money », un billet censé servir d'accessoires de films, pour le cinéma.

Affaire classée sans suite

Interceptée par un agent de sécurité du magasin, la femme ne semble pas comprendre ce qui lui arrive. Toujours est-il qu’elle est interpellée par la police et placée en garde à vue.

La suspecte, domiciliée à Avignon, dans le Vaucluse, a indiqué qu'elle était foraine et de passage en Seine-Maritime. Les policiers perquisitionnent sa voiture et sa caravane mais ne trouvent rien de suspect en particulier aucun autre « movie money ». Sa bonne foi n'ayant pu être mise en doute, sur instruction du parquet, elle a été remise en liberté et l’affaire a été classée sans suite.

Comment reconnaître un "movie money" ?

Le phénomène du « movie Money » s’est répandu ces derniers mois, partout en France (et même en Suisse) et les premiers a en faire les frais sont les commerçants.

Malgré les moyens existants pour les déceler, ces faux billets parviennent à se retrouver dans les caisses de certains commerçants. Ces copies grossières d’un billet de banque, dont la texture du papier est différente, peuvent tromper par manque de vigilance.

Comment les repérer à l’œil nu ? Ils comportent à gauche du billet une annotation sous le drapeau européen où il est écrit “movie money” et une autre verticale, en anglais “This is not legal, it is to be used for motion props” (en français : “Ce billet n’a pas cours légal, son utilisation est réservée comme accessoires”). 

La police met en garde

La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime met en garde naturellement les commerçants, principalement victimes de ces billets utilisés pour le cinéma et les jeux pour enfants que l'on peut acheter sur des sites sérieux de vente en ligne.

Pour rappel, l'utilisation de faux billets est passible d'un an de prison au maximum et de 15 000 euros d'amende.






















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook