Mystérieux incendie de poubelle à Gisors : le centre de vaccination était-il visé ?


La salle des fêtes de Gisors qui abrite un centre de vaccination anti-Covid, a été endommagée par un feu de poubelle cette nuit. La piste criminelle ne serait pas écartée



Par infoNormandie - Mercredi 25 Août 2021 à 09:44


Le feu a été circonscrit à l'aide d'une lance à incendie - Illustration © Adobe
Le feu a été circonscrit à l'aide d'une lance à incendie - Illustration © Adobe
La salle des fêtes de Gisors, dans l’Eure, qui abrite actuellement un centre de vaccination, a été fortement endommagée par un incendie dans le courant de la nuit de ce mardi à mercredi.

Les sapeurs-pompiers ont été alertés vers 3h40, ce matin, que des poubelles accolées à la salle des fêtes étaient en feu, rue du Faubourg de Neaufles. De fait, à l’arrivée des secours l’incendie s’était déjà propagé à la façade de l’équipement municipal qui sert en ce moment de centre de vaccination contre le Covid-19.

Les vaccins transférés à l’hôpital

Par précaution, les doses de vaccins ont été mises en sécurité et transférées au centre hospitalier de la ville par un cadre municipal d’astreinte.

Le feu, qui a mobilisé sept sapeurs-pompiers, a été éteint au moyen d’une lance à incendie. La salle des fêtes est inutilisable, précisent les secours.

Le maire de Gisors s’est rendu sur place, ainsi que la gendarmerie qui a ouvert une enquête afin de déterminer l’origine de l’incendie. La piste d’un acte criminel visant plus particulièrement le centre de vaccination ne serait pas écartée.
La salle des fêtes abrite un centre de vaccination anti-Covid - Illustration © Google Maps
La salle des fêtes abrite un centre de vaccination anti-Covid - Illustration © Google Maps


« Un acte de vandalisme intolérable »

Nicole Bozza et Vincent Debas, animateurs du comité la République en Marche (LaREM) de Gisors, ont réagi suite à cet incendie. Voici le communiqué qu’ils ont fait parvenir à infoNormandie :

« Le comité "En Marche de Gisors et son bassin de vie" condamne sans réserve l'incendie qui a eu dans la nuit dernière à la salle polyvalente de Gisors.

Cette salle sert de centre de vaccination contre la Covid-19 depuis de nombreuses semaines. Cet acte de vandalisme est intolérable. Nous espérons que le ou les auteurs seront identifiés et punis.

Les fausses informations, les violences et autres intimidations doivent cesser afin que dans notre démocratie chacun puisse se faire vacciner librement.

Nous souhaitons rappeler qu'aujourd'hui, en France, 8 personnes sur 10 hospitalisées à cause du Covid-19 ne sont pas vaccinées et qu'au 24 août, c'est 47.786.706 personnes qui ont reçu une première injection et 42.040.493 personnes ont un schéma vaccinal complet.

Ces chiffres sont importants mais nous devons les amplifier afin d'avoir une couverture vaccinale importante pour retrouver la vie d'avant que nous attendons tous impatiemment. Et à l'heure actuelle, seule la vaccination avec les gestes barrières nous protège du Covid-19 et montre leur efficacité, nous devons tous continuer à les maintenir et à être vigilants.

Enfin, nous apportons notre soutien et nous remercions les professionnels de santé, les agents municipaux, les élus et les personnes qui travaillent de près ou de loin à l'organisation du centre de vaccination de Gisors qui font un travail formidable depuis des semaines pour que tout se passe bien ».