Manifestations à Rouen : trois personnes toujours en garde à vue ce matin



Publié le 01/04/2016 à 11:27



Trois des treize personnes interpellées hier jeudi en marge de la manifestation contre le projet de réforme du code du travail à Rouen étaient toujours en garde à vue à l'hôtel de police ce vendredi matin. Elles ont été arrêtées avec dix autres au cours d'échauffourées avec les forces de l'ordre.

La plupart d'entre elles ont été remises en liberté dans la soirée après avoir été entendues. Elles pourraient faire l'objet d'une nouvelle convocation dès que les investigations policières seront terminées.

Incendie de poubelles, vitrine brisée

Les mis en cause, âgés entre 35 et 15 ans, sont soupçonnés de dégradations, outrages et violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique avec arme par destination (jets de projectiles).

A l'issue du défilé en ville, qui a rassemblé plus de 6 000 personnes, 200 à 300 manifestants, selon la police, ont tenté ensuite de se rassembler devant l'hôtel de ville, avant d'être dispersés par les CRS. Certains ont incendié des poubelles rue de la République, d'autres ont brisé la vitre d'un magasin d'optique dans le quartier Saint-Sever.











Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook