Le pilote de l’avion qui s’est crashé en mer au large de Fécamp n’a pas été retrouvé


Mercredi 19 Février 2020 - 07:04

Les recherches en mer ont repris pendant une heure ce mercredi matin, au large de Fécamp (Seine-Maritime), avant d'être définitivement arrêtées sur décision de la préfecture maritime. Le corps du pilote n'a pas été retrouvé



L’hélicoptère Caïman de l’armée de l’air belge a participé aux recherches qui ont été interrompues mardi à 23h20 par la préfecture maritime - Illustration @ Belgian Air Force / Twitter
L’hélicoptère Caïman de l’armée de l’air belge a participé aux recherches qui ont été interrompues mardi à 23h20 par la préfecture maritime - Illustration @ Belgian Air Force / Twitter
Le corps du pilote de l’avion de tourisme qui s’est crashé en mer hier après-midi n’a toujours pas été retrouvé. Les recherches engagées vers 19 heures au large de Fécamp avec un hélicoptère Caïman de l’armée de l’air Berge équipé d’une caméra thermique sont restées vaines.

A 23h30, la décision de lever pour la nuit le dispositif de recherches a été prise par le préfet maritime. Les recherches doivent reprendre ce mercredi matin à la levée du jour.

Un pilote expérimenté

Le Robin DR 400 a disparu en mer vers 15h30, ce mardi 18 février, pour des raisons que l’enquête va devoir préciser. Il a été aperçu pour la dernière fois par un témoin au moment où il est tombé en mer. Une déflagration aurait auparavant été entendue. Le centre de coordination des sauvetages aéronautiques français de Lyon a perdu le contrôle radar et radio de l'avion à 15h37, a indiqué la préfecture maritime dans un communiqué.

L’avion de tourisme avait décollé une heure plus tôt de l’aérodrome d’Évreux - Saint-André de l’Eure (Eure). Le pilote, un habitué, « un homme expérimenté » selon nos informations, était seul à bord de l’appareil qui devait rallier Saint-Valéry en Caux (Seine-Maritime) avant de revenir à son point de départ.

Des débris de l’avion retrouvés

Des débris de l'avion ont été retrouvés, éparpillés par la marée entre Fécamp et Saint-Pierre-en-Port. 

Que s’est-il passé au dessus de Fécamp, avant que le monomoteur s’abîme en mer à environ 2 km de la cote ? La gendarmerie maritime et la gendarmerie des transports aériens (BTA) sont chargées des investigations.

  Dernière heure  
Les recherches pour tenter de retrouver le pilote de l’avion de tourisme disparu en mer mardi près de Fécamp (Seine-Maritime) ont définitivement été arrêtées, annonce la préfecture maritime dans un communiqué publié ce mercredi en fin de matinée.


Voici le communiqué publié par les autorités maritimes à ce sujet :
« Mercredi 19 février à 09h29, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, sur proposition du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez, décide d'arrêter les opérations de recherche entreprises au large de Fécamp pour retrouver le pilote de l'aéronef type DR400 qui s'est abimé en mer la veille dans l'après-midi.

Les opérations de recherche avaient repris ce matin à 08h52, avec l'engagement de l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale par le CROSS Gris-Nez, qui a survolé la zone à plusieurs reprises sans trouver d'élément nouveau. »



Accueil Accueil