Le Havre : un homme schizophrène se scarifie les bras et met le feu à son appartement


Publié le Vendredi 24 Juin 2022 à 00:32

Les sapeurs-pompiers sont intervenus ce jeudi soir au Havre pour prendre en charge un homme qui s’était scarifié l'ensemble du corps avant de mettre le feu à son logement



Les sapeurs-pompiers ont d’abord porté assistance à la victime souffrant de schizophrénie - illustration  @ Adobe Stock
Les sapeurs-pompiers ont d’abord porté assistance à la victime souffrant de schizophrénie - illustration @ Adobe Stock
Les sapeurs-pompiers ont été confrontés à une intervention délicate ce jeudi en fin de soirée. Vers 22h30, ils ont été appelés à se rendre rue Jean-Jacques Rousseau au Havre (Seine-Maritime) pour un homme de 31 ans, schizophrène, qui s'était scarifié les bras et tout le corps.

Il met le feu à son appartement

C’est sa compagne qui a alerté les secours. A leur arrivée sur place avec une ambulance, les sapeurs-pompiers vont constater que l’homme a mis le feu à son appartement situé au deuxième étage d’un immeuble de ville qui en compte trois avec combles.

Des renforts (18 sapeurs-pompiers et 5 engins) sont dépêchés sur les lieux afin d’éteindre l’incendie au moyen d’une lance.

Le mis en cause a été transporté d'abord à l’hôpital Jacques-Monod à Montivilliers, avec l’assistance de la police, puis a été transféré vers le centre psychiatrique Jean-Janet du Havre. Aucune autre victime n’est à déplorer.

Deux chiens réfugiés dans les combles

Une équipe de la brigade canine a procédé à des recherches afin de localiser et récupérer deux chiens qui se sont réfugiés dans les combles. Ils sont sains et saufs.

A minuit, les secours étaient toujours sur place : ils procédaient à des opérations de dégarnissage et de déblai pour éteindre les foyers persistants.

Le bilan définitif fait état de trois appartement sinistrés (deux par le feu et un par les eaux) ainsi que deux relogements pris en charge par la mairie.




              






















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici

Publicité