Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


La Maison de l’enfance Alphonse Daudet à Petit-Quevilly entièrement détruite par le feu cette nuit


Samedi 25 Mai 2024 à 10:36

« Tout est à reconstruire », se désole, ce samedi matin, Charlotte Goujon, maire de Petit-Quevilly (Seine-Maritime). Dans la nuit la maison de l’enfance Alphonse-Daudet a été détruite dans un incendie dont l’origine pourrait être criminelle.



La maison de l’enfance de 400 m2 croule sous les décombres, entièrement détruite par un incendie dans le courant de la nuit - Photo publiée par la ville de Petit-Quevilly sur
La maison de l’enfance de 400 m2 croule sous les décombres, entièrement détruite par un incendie dans le courant de la nuit - Photo publiée par la ville de Petit-Quevilly sur
Un bâtiment en bois de 400 m2 abritant la maison de l’enfance Alphonse Daudet a été en proie aux flammes cette nuit de vendredi à samedi vers 1h30, au Petit-Quevilly (Seine-Maritime).

Le sinistre, qui a mobilisé seize sapeurs-pompiers avec quatre engins, était localisé rue Pablo-Neruda. Trois lances à incendie ont été nécessaires pour combattre les flammes et empêcher la propagation à un bâtiment situé à proximité. 

Les dégâts sont importants, indique le service départemental d’incendie et de secours (Sdis76) qui prévoient des opérations de dégarnissage de longue durée. La maison de l’enfance est entièrement détruite, assure la mairie sur son compte X (anciennement Twitter).

Les opérations de surveillance sont toujours en cours avec un dispositif allégé, annoncent ce matin les secours

Risque d’effondrement

Une enquête a été ouverte par les services de police afin d’identifier l’origine du départ de feu. 

« Un renforcement des services de police est prévu pour ce soir », indique la mairie.  Elle invite par ailleurs les habitants (et curieux) à ne pas pénétrer le périmètre de sécurité autour du bâtiment incendié en raison du risque d’effondrement.


« Tout est à reconstruire », se désole la maire de Petit-Quevilly

« Je me suis rendue sur place ce matin pour constater les dégâts ... tout est à reconstruire », réagit ce matin Charlotte goujon, maire de Petit-Quevilly. 

« Nous sommes en colère et abattus par ce triste spectacle. Ecœurés d'investir autant pour que tout soit ruiné en quelques instants par la bêtise de quelques-uns, qui ont probablement fréquenté cette structure qui accueille aujourd'hui leurs frères et sœurs. »

« Ce n'est pas pour rien que nous demandons depuis plusieurs années, le renforcement de la présence de la police nationale sur Petit-Quevilly. »





              













___________________



QR Code pour télécharger l'application infoNormandie