Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



Grand-Quevilly. « Chantiers de Normandie, un siècle d’histoire » : une expo photos à partir du 3 juin


Vendredi 26 Mai 2023 à 13:18

En marge de l'Armada, la ville du Grand-Quevilly présente, pendant trois mois, une exposition consacrée à l'histoire des chantiers de Normandie. Ce qu'il faut savoir



Illustration Ville du Grand-Quevilly
Illustration Ville du Grand-Quevilly

L'exposition "Chantiers de Normandie, un siècle d'histoire" se tiendra à Grand-Quevilly à partir du 3 juin. Elle mettra en lumière un siècle d'histoire industrielle et maritime des Chantiers de Normandie, qui étaient installés à Grand-Quevilly, dans la banlieue de Rouen (Seine-Maritime) de 1894 à 1986. Cette exposition, qui se déroulera jusqu'au 3 septembre dans la Roseraie, présentera 30 photographies retraçant l'histoire de ces chantiers.

La Société des Ateliers et Chantiers de Normandie a été créée à Grand-Quevilly en 1893 par l'ingénieur Jean Laporte. Pendant près d'un siècle, plus de 450 navires ont été construits et lancés par les Chantiers de Normandie. Le choix de Grand Quevilly n'était pas le fruit du hasard. En s'éloignant suffisamment des structures havraises, les chantiers évitaient la concurrence, et leur implantation dans les méandres de la Seine les mettait à l'abri d'un éventuel conflit maritime. De plus, leur proximité avec Rouen leur permettait de bénéficier des infrastructures fluviales et ferroviaires pour acheminer les matières premières.


Fermeture des chantiers en 1986

Illustration Ville du Grand-Quevilly
Illustration Ville du Grand-Quevilly

Les Chantiers de Normandie ont été un acteur majeur de l'essor industriel de la région au cours du XXe siècle. Ils ont conçu des navires de toutes tailles et aux multiples usages, tels que le Quevilly, le Siroco ou encore l'Oriental Star. Cependant, après un siècle d'activité, le déclin de l'industrie a conduit à la fermeture des chantiers en 1986. Le site a été abandonné et, depuis 2000, il est occupé par l'incinérateur de déchets Vesta.

À la fermeture des chantiers en 1986, les archives des Chantiers de Normandie ont été entreposées à l'Hôtel de Ville de Grand Quevilly. Ces archives occupaient 75 mètres linéaires et comprenaient plus de 15 000 plans de navires, des albums de photos et quelques films. En 2021, elles ont été transférées aux Archives départementales. C'est de ce transfert qu'est née l'exposition de photos, grâce à la collaboration des Archives départementales et de l'association du Griem (Groupement de recherche et d'identification d'épaves) installée à Grand Quevilly, à proximité du site historique.


Partager cette mémoire avec les habitants

Illustration Ville du Grand-Quevilly
Illustration Ville du Grand-Quevilly
Le maire de Grand Quevilly, Nicolas Rouly, souligne l'importance de cette exposition pour redécouvrir l'histoire maritime et fluviale de la ville. Les Chantiers de Normandie ont été une industrie essentielle au XXe siècle, contribuant au gagne-pain de nombreuses familles. Les photographies d'archives sélectionnées permettront de retracer ce pan de l'histoire locale. L'objectif est de partager cette mémoire avec les habitants à l'occasion de l'Armada 2023 et tout au long de l'été.
 





              










































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie