Évreux : le conducteur alcoolisé fonce sur une moto « trop bruyante » à son goût



Publié le 18/07/2019 à 17:56

L’automobiliste, contrôlé avec 1,36 g d’alcool dans le sang, conduisait dangereusement pour se venger d’une moto qui faisait trop de bruit



Illustration
Illustration
Un différend entre deux usagers de la route a éclaté entre le conducteur d’une voiture de tourisme et le pilote d’une moto. La scène se déroule ce mercredi 17 juillet vers 20 heures rue de l’Yser à Évreux (Eure).

Un automobiliste, domicilié à Paris, se rend au domicile de sa mère au volant de sa Peugeot 206. Peu avant d’arriver allée de l’Yser, dans le quartier de Saint-Michel, il remarque dans son rétroviseur une moto qui circule derrière lui à allure normale.

Il fonce sur la moto

Pour une raison alors inconnue, le conducteur ralentit, freine brusquement, se déporte puis accélère devant la moto pour l’empêcher de le dépasser. Le pilote du deux-roues ne comprenant pas où il veut en venir, le poursuit à distance jusqu’au domicile de sa mère.

Le motard, un ébroïcien de 22 ans, s’arrête devant le portail et gare son engin sur sa béquille afin d’avoir une explication avec l’automobiliste. Ce dernier ne l’entend pas ainsi : il fonce délibérément sur la moto et la projette contre un mur. Le pilote, qui a le temps de faire un écart, n’est pas blessé, par chance.

« Marre du bruit des motos »

Une patrouille de police arrive sur les lieux. Le conducteur de la 206 reconnaît les faits et explique « qu’il en marre d’entendre le bruit des motos quand il vient voir sa mère » à Évreux.

L’homme, âgé de 52 ans, est soumis à un dépistage d’alcoolémie qui se révèle positif avec un taux de 1,36 g dans le sang. Placé en garde à vue, il s’est vu notifier la rétention immédiate de son permis.

Sur instruction du magistrat de permanence, les policiers lui ont remis une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité à la date du14 octobre 2019.

À défaut de se présenter ce jour-là, il devra répondre à une convocation devant le tribunal correctionnel pour le 20 décembre.




MOTS CLES : Eure, Evreux, faits divers, police
















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook