Évreux : il accuse son ex-compagne d’avoir commis des dégradations sur deux véhicules


Publié le Mercredi 22 Juin 2022 à 18:13



Entendue par les policiers, la mise en cause a nié les faits dont elle est accusée - illustration
Entendue par les policiers, la mise en cause a nié les faits dont elle est accusée - illustration
Une femme a été interpellée, mardi 2/ juin, pour dégradations volontaires. Elle est soupçonnée d’avoir, dans la soirée, crevé les pneus et brisé le pare-brise de deux véhicules stationnés dans l’enceinte d’une société, rue Jean-Monnet à Évreux (Eure).

Filmée par les caméras de vidéosurveillance de l’entreprise, la mise en cause a pu être identifiée rapidement par le gérant de la société qui a désigné aux policiers son ex-compagne.

Convoquée pour un rappel à la loi

Cette dernière, âgée de 28 ans, a été interpellée dans la foulée et placée en garde à vue. Lors de son audition, elle a nié être à l’origine de ces dégradations.

Le gérant n’ayant pas souhaité déposer plainte, la jeune femme s’est vu notifier une convocation pour le 1er septembre prochain devant le délégué du procureur en vue d’un rappel à la loi.



              






















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici

Publicité