Eure : rappel à la loi après avoir frappé son ex-épouse au visage à Évreux


La victime s’est vue prescrire cinq jours d’interruption temporaire de travail. Elle n’a pas déposé plainte contre son ex-conjoint qui a été remis en liberté



Par infoNormandie - Mercredi 10 Février 2021 à 18:27


Illustration
Illustration
Des policiers du groupe spécialisé de proximité (GSP) sont intervenus, mardi 9 février, vers midi, dans le quartier de La Madeline à Évreux (Eure) où leur a été signalé un différend familial.

Arrivés sur place, rue Michelet, ils ont interpellé un homme de 34 ans qui avait frappé son ex-épouse au visage. Le mis en cause, contrôlé positif à l’alcool (il avait un taux de 0,66 g dans le sang) a été emmené à l’hôtel de police pour être placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées.

5 jours d’ITT mais elle ne dépose pas plainte

La victime a indiqué par téléphone avoir cinq jours d’interruption temporaire de travail, mais n’a pas souhaité déposer plainte.

L’homme a été remis en liberté. Il s’est vu remettre une convocation pour un rappel à la loi devant le délégué du procureur le 11 mars prochain.